Dix nouveaux foyers de soins: le gouvernement poursuit ses annonces

Alors que les Néo-Brunswickois iront aux urnes d’ici le 24 septembre, le gouvernement Gallant multiplie les annonces à la pièce en vue de la construction de dix foyers de soins. Un nouvel établissement de 60 lits devrait voir le jour dans la Péninsule acadienne d’ici cinq ans.

C’est ce qu’a dévoilé le premier ministre lundi, dans une conférence de presse convoquée à la dernière minute à la municipalité régionale de Tracadie.
Brian Gallant s’était également déplacé dans le comté de Kent cette fin de semaine pour annoncer la construction d’un nouveau foyer de soin de 60 lits à Cocagne.

Au total, le gouvernement promet que dix foyers de soin verront le jour d’ici 2023 un peu partout dans la province, en trois phases.

Deux responsables des communications du gouvernement n’ont pas donné suite à des courriels de l’Acadie Nouvelle à savoir combien coûtera la création de ces 600 lits supplémentaires. Dans un autre média samedi, le premier ministre avait déclaré ne pas pouvoir préciser de montant, car le gouvernement attend de voir les soumissions.

Les médias ont été convoqués à la va-vite, une heure avant l’arrivée de Brian Gallant et d’autres politiciens à Tracadie.

Un peu plus tôt dans la journée, des manifestants s’étaient une fois de plus rassemblés à quelques endroits dans la Péninsule acadienne pour dénoncer le trou noir de l’assurance-emploi.

Manque de main-d’oeuvre

Lors d’une mêlée de presse avec les journalistes après les discours, le premier ministre n’a pas été en mesure de préciser où sera construit le foyer de soins. Il a toutefois indiqué qu’un appel d’offres sera lancé «sous peu».

«C’est l’appel d’offres qui va déterminer le lieu. Il y aura un appel d’offres qui sortira sous peu et par la suite les personnes vont faire leur soumission. Lorsque la personne sera choisie, on verra dans quelle communauté ce sera», a expliqué Brian Gallant.

Questionné à savoir s’il y aurait la main-d’oeuvre nécessaire, le premier ministre a indiqué que des investissements ont été prévus dans le budget déposé il y a deux semaines.

«Ce sont des investissements pour mieux informer et sensibiliser les jeunes de notre province sur les opportunités qui s’offrent à eux pour travailler. À la fin de la journée, les jeunes pourront décider s’ils veulent étudier dans une profession», a indiqué Brian Gallant.
Le gouvernement veut que les jeunes puissent en savoir plus sur les occasions d’emploi dans la province dans plusieurs secteurs, incluant la santé.