Écomarché de Beresford: une septième année sous le signe de la nouveauté

La septième saison de l’Écomarché se déroulera sous la signe de la nouveauté à Beresford.

Augmenter le nombre de producteurs locaux, mettre en place une boutique de produits régionaux, diminuer les déchets, valoriser les produits locaux dans les restaurants, sensibiliser la population et les municipalités de la région à une consommation écoresponsable et la mise en place d’un camp de jour pour les jeunes de 6 à 12 ans sont quelques projets au programme de la septième saison, qui se déroulera du 16 juin au 29 septembre sur le site du Sportek, tous les samedis de 8h30 à 13h.

La gestionnaire de l’Écomarché de Beresford, Audrey Demars, mentionne que pour arriver à réaliser ces projets, le comité veut optimiser l’utilisation de l’espace dédié à l’Écomarché.

«On veut mettre en place d’un camp de jour du lundi au vendredi, une semaine en juillet et une semaine en août. On prévoit également l’utilisation de l’espace de restauration pour faire des ateliers de démonstration-dégustation en semaine. Un autre point important est l’utilisation des espaces verts à l’extérieur du Sportek pour faire des démonstrations pédagogiques en lien avec l’environnement, dont le compostage, digesteur, jardin potager et autres projets. Au niveau de la valorisation des produits locaux de la région Chaleur, nous allons faire un kiosque partagé qui sera tenu par une personne de l’Écomarché», explique Mme Demars.

Pour Mme Demars, l’Écomarché est un acteur important du développement de la région à travers la promotion et la valorisation des produits locaux.

«C’est également un endroit de rencontre pour les artistes locaux chaque samedi matin. De plus en plus, l’Écomarché est devenu un endroit de rencontre et partage pour les gens de la région. Notre objectif est de continuer le travail de sensibilisation et de communication auprès des gens de la région afin qu’ils viennent faire leur emplette tous les samedis au marché», souligne-t-elle.

Pour le maire de Beresford, Jean Guy Grant, la vision de l’Écomarché cadre parfaitement avec celle de la municipalité et il y a de l’engouement chaque année au niveau des activités.