Kent-Sud: un maire et un fermier dans la course

Le maire de Saint-Antoine, Ricky Gautreau, sera le candidat du Parti progressiste-conservateur, alors qu’Alain Rousselle, copropriétaire de la ferme Alva, sera celui du Parti vert lors des prochaines élections provinciales dans la circonscription de Kent-Sud.

M. Gautreau a remporté samedi l’investiture des conservateurs pour le territoire qui comprend entre autres Saint-Antoine, Bouctouche et Cocagne. Policier à la retraite, il a l’intention de s’appuyer sur son expérience au niveau municipal afin de faire le saut en politique provincial. Il a à coeur les dossiers qui touchent les jeunes, les aînés, et les résidents de communautés rurales, entre autres.

Alain Rousselle a quant à lui été nommé candidat du Parti vert lors d’un congrès d’investiture, vendredi. Il souhaite offrir aux électeurs une option aux partis traditionnels en mettant de l’avant ses valeurs sur l’agriculture et les produits locaux.

«Je crois en une économie pour la communauté, en une économie qui va travailler pour les gens du Nouveau-Brunswick, et pas nécessairement en une économie d’importation et d’exportation. Si on prend la foresterie ou les bleuetières dans le nord, c’est juste un petit nombre de personnes qui en profite. J’aimerais mieux voir une économie qui sert à l’ensemble de la communauté.»

Le maire de Saint-Antoine et le fermier de Saint-Maurice doivent affronter Benoît Bourque, le libéral qui a battu Claude Williams dans Kent-Sud en 2014. Depuis septembre, M. Bourque occupe le poste de ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick.

Le candidat du Nouveau Parti démocratique n’a pas encore été nommé.

Les élections auront lieu le 24 septembre.