Le prix de l’essence pourrait baisser de cinq cents le litre jeudi

Une importante baisse du prix de l’essence est prévue jeudi matin au Nouveau-Brunswick. Il s’agit d’un répit bienvenu pour les conducteurs, qui paient 12 cents le litre de plus à la pompe qu’à pareille l’an dernier.

L’analyste en chef de Gasbuddy, Dan McTeague, prédit une baisse de 3 cents le litre au Nouveau-Brunswick et ailleurs en Atlantique. Des calculs effectués par l’Acadie Nouvelle à partir de contrats à terme sur le marché NYMEX laissent prévoir une baisse de 5 cents le litre.

Étant donné la volatilité des marchés au cours de la dernière semaine, ces chiffres doivent cependant être pris avec un grain de sel.

La Commission de l’énergie et des services publics du Nouveau-Brunswick établit de nouveaux prix maximums des produits pétroliers chaque jeudi à 0h01. D’ici là, le prix maximum de l’essence ordinaire libre-service au Nouveau-Brunswick est de 119,6 cents le litre.

Selon M. McTeague, certains facteurs sur les marchés mondiaux poussent les prix à la baisse, alors que d’autres exercent une pression dans le sens opposé. La résultante sera une baisse généralisée des prix à la pompe à travers le Canada cette semaine.

«Alors que des investisseurs nerveux songent à l’impact qu’aura le nombre croissant d’exploitations de puits de schiste aux États-Unis – ce qui fait hausser les craintes mondiales d’une surabondance -, il y a certains facteurs qui poussent dans le sens opposé. La demande d’essence est toujours élevée et l’OPEP impose des réductions, ce qui limite les baisses dramatiques que l’on pourrait voir aux pompes canadiennes. La baisse de la valeur du huard par rapport au dollar américain réduit aussi l’impact des baisses sur le marché de l’énergie.»

Les prix d’essence les plus bas au Nouveau-Brunswick mardi avant-midi, selon Gasbuddy, étaient à Fredericton, à Moncton et à Shediac, où des stations-service affichaient des prix de 114,9 cents le litre ou moins. Les plus élevés, toujours selon Gasbuddy, étaient à Lamèque, à Shippagan, à Hartford, à Campbellton et à Woodstock, où au moins un poste d’essence vend le carburant à plus de 119 cents le litre.

La moyenne dans la province est de 116 cents le litre, ce qui est légèrement sous la moyenne nationale de 117,3 cents le litre. Les prix les plus bas sont au Manitoba (106,1 cents le litre en moyenne), alors que les plus élevés sont en Colombie-Britannique (124 cents le litre).

Les prédictions sur l’essence ne tiennent pas compte de facteurs imprévisibles comme des phénomènes météorologiques graves et des changements soudains du prix du pétrole sur les marchés mondiaux. Elles ont été établies en se servant des données les plus récentes disponibles. Elles doivent néanmoins être considérées avec prudence.

Les données du marché NYMEX ont été obtenues sur le site internet barchart.com.