Accident de travail mortel à Caraquet: le coroner ordonne une enquête

Le coroner en chef, Gregory Forestell, a annoncé qu’une enquête sur le décès de James Baker se déroulera du 19 au 21 mars au centre de conférences de l’hôtel Best Western Plus de Woodstock.

M. Baker est décédé le 27 octobre 2014 à la suite de blessures subies dans le cadre de son emploi dans une carrière de gravier à Caraquet.

Ce jour-là, James Baker manœuvrait un bulldozer. Son chef lui avait demandé de déverser de la terre, en deux endroits distincts, dans un puits rempli d’eau pour le reboucher.

Des matériaux avaient été prélevés dans ce puits pour la construction de la voie de contournement. Aux environs de 14h, deux collègues de M. Baker ont aperçu son engin quasiment immergé dans le puits. Ils se sont précipités pour lui porter secours.

Ils n’ont rien pu faire. L’autopsie du corps de la victime fait état d’une mort par noyade.

À la mi-février, l’entreprise Saint-Isidore Asphalte a été condamnée à verser une amende de 25 875$ après avoir plaidé coupable pour infraction à la loi sur l’hygiène et la sécurité au travail.

Lors du procès, il a été démontré que le propriétaire du puits où s’est noyé la victime avait alerté un responsable de Caldwell & Ross, un sous-traitant de Saint-Isidore Asphalte qui exploitait son terrain et qui employait James Baker, de la présence d’eau dans le puits. Selon lui, cela constituait un danger.

Il suggérait que soit installé un tuyau d’évacuation. Rien n’a été fait et l’accident s’est produit peu après.

Recommandations

Le coroner présidant l’enquête, Gregory Forestell, et les membres d’un jury entendront les témoignages de personnes sommées à comparaître afin de préciser les faits liés au décès. Le jury pourra formuler des recommandations visant à prévenir d’autres décès dans des circonstances semblables à l’avenir.

Cette enquête a été annoncée en vertu de l’article 7(b) de la Loi sur les coroners, qui stipule que le Bureau du coroner procède à une enquête lorsqu’un travailleur décède accidentellement au cours de son emploi dans une exploitation forestière, une scierie, une usine de transformation du bois, une usine de transformation des aliments ou une usine de traitement du poisson, sur un chantier de construction, dans une installation minière ou une mine, y compris un puits d’extraction ou une carrière.

Une enquête du coroner est une procédure judiciaire officielle qui permet la présentation publique de toute preuve relative à un décès. Les Services des coroners du Nouveau-Brunswick sont un organisme indépendant d’enquête factuelle qui n’attribue aucune responsabilité juridique.