Meurtre de Baylee Wylie: début du procès de Marissa Shephard

Le procès de Marissa Shephard, accusée du meurtre prémédité de Baylee Wylie, en décembre 2015, s’est ouvert lundi, à Moncton.

Lorsque les pompiers ont trouvé la victime, Baylee Wylie, dans un logement carbonisé, il était ligoté à une chaise et avait été battu et poignardé plus de 100 fois.

Un enquêteur en médecine légale de la Gendarmerie royale du Canada a confirmé aux jurés, lundi, que le corps de M. Wylie, découvert dans un triplex de la rue Sumac, portait plusieurs marques de blessures au cou, au torse, aux jambes et aux bras. L’agent Patrick Gould a indiqué qu’il avait saisi sur les lieux, pour analyse, plusieurs objets tranchants qui semblaient ensanglantés.

Dans la même affaire, Devin Morningstar, âgé de 21 ans, a été reconnu coupable en novembre 2016 de meurtre prémédité et d’incendie criminel mettant en danger la vie humaine; il a été condamné à la prison à perpétuité.

Un autre homme, Tyler Noel, âgé de 20 ans, a plaidé coupable en mai dernier à une accusation de meurtre au second degré et d’incendie criminel mettant en danger la vie humaine; il a lui aussi été condamné à la même peine de prison à vie.

Marissa Shephard est détenue depuis son arrestation en mars 2016. Elle est aussi accusée de meurtre prémédité et d’incendie criminel mettant en danger la vie humaine.

Le jury de sept hommes et sept femmes devrait entendre la cause pendant environ deux mois.