Des investissements de 505 000$ à l’usine Max Steel de Clair

Des investissements totalisant 505 000$ ont permis à l’entreprise Max Steel de Clair de procéder à l’achat de nouvel équipement et d’élargir ses activités.

Fondée en 1987, l’entreprise du Haut-Madawaska est un chef de file dans l’industrie de la soudure, de l’usinage et de la fabrication de structures d’acier.

En plus des investissements privés de l’ordre de 287 000$, les gouvernements provincial et fédéral ont annoncé, lundi dans les locaux de l’entreprise, des investissements totalisant 218 000$ afin de favoriser la croissance et l’innovation en son sein.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a investi 109 000$ sous la forme d’une contribution non remboursable provenant d’Opportunités NB et du Fonds de développement économique et d’innovation pour le nord du Nouveau-Brunswick de la Société de développement régional.

Le gouvernement fédéral accorde pour sa part à Max Steel une contribution remboursable de 109 000$ provenant du Programme de développement des entreprises de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique.

Ces investissements de 505 000$ des gouvernements et de l’entreprise familiale permettent à celle-ci de réaménager ses installations tout en améliorant son efficacité, ses ventes et la sécurité des travailleurs.

Ils ont également contribué à la création de deux nouveaux emplois.

«Ça va nous permettre d’aller chercher de plus gros contrats et de diversifier nos activités. Aujourd’hui, l’usine s’étend sur 16 500 pieds carrés et elle est munie d’un nouveau pont roulant de 10 tonnes», a expliqué François Bossé, le directeur général de Max Steel.

Francine Landry, la ministre du Développement économique, a indiqué que les investissements comme ceux annoncés lundi, chez Max Steel, permettent de créer et de maintenir des emplois dans les entreprises du Madawaska et de l’ensemble de la province.

«Les entreprises locales constituent le fondement des collectivités», a affirmé celle qui est également ministre responsable de la société de la Couronne Opportunités NB.

Présent à l’annonce gouvernementale, le député fédéral de Madawaska-Restigouche, René Arseneault, a indiqué que les investissements permettront également de promouvoir la réputation de la région du Haut-Madawaska en tant que fournisseur de produits novateurs.

«Max Steel est un pilier dans le développement économique de la région. Même si l’annonce n’est pas majeure, ça fera en sorte d’aider les familles à demeurer dans la région. On espère voir d’autres annonces semblables bientôt», a pour sa part souligné Cathy Pelletier, la directrice générale de la Chambre de commerce Haut-Madawaska.