Jason Duguay plaide coupable à des accusations de fraude

Jason Duguay, 30 ans, reconnaît avoir utilisé frauduleusement des cartes de crédit volées ou leurs numéros, dates d’expiration et cryptogrammes, en 2017.

Il a plaidé coupable, mardi matin, au tribunal de Caraquet.

En procédant ainsi, il évite un procès. Sa sentence sera prononcée le 17 avril. Celle-ci sera multiple et s’annonce d’ores et déjà lourde.

Le trentenaire est impliqué dans d’autres dossiers de fraude. Il est soupçonné d’avoir agi de même, en 2015, à Caraquet et à Miramichi.

Pour ces deux précédentes affaires, 27 chefs d’accusation pèsent contre lui. Son avocat, Me Luc Roy, a demandé la centralisation de ses dossiers en cour provinciale de Caraquet.

Le mois prochain, Jason Duguay sera condamné pour l’ensemble de ses délits. Il reste détenu.

Le résident de Bertrand est incarcéré depuis décembre.

Le 19, les policiers ont arrêté cinq personnes, parmi lesquelles Jason Duguay, et perquisitionné plusieurs domiciles.

Des denrées alimentaires, supposément achetées en grandes quantités grâce aux cartes de crédit volées ou à leurs données chiffrées, ont été saisies.

À Bertrand, les enquêteurs ont trouvé des fromages provenant de la fromagerie Les Blancs d’Arcadie à Caraquet, de la viande de la boucherie de Pont-Landry et des pétoncles d’une poissonnerie à Caplan, en Gaspésie.

Ce sont les commerçants qui ont donné l’alerte. Victimes des fraudes de la bande, ils se sont plaints auprès des services de la GRC.