Le Nouveau-Brunswick paralysé par la neige

La tempête hivernale qui a balayé le Nouveau-Brunswick a paralysé plusieurs régions de la province mercredi. Les écoles ont été fermées, comme plusieurs bureaux, des vols ont aussi été annulés et la circulation a été perturbée.

Les premiers flocons sont tombés sur le sud du Nouveau-Brunswick dans la nuit de mardi à mercredi, laissant une quinzaine de centimètres de neige avant que le tout se change en pluie.

La tempête s’est ensuite déplacée vers le nord de la province. Au moment de mettre sous presse, la Péninsule acadienne avait reçu une vingtaine de cm de neige, et ce n’était pas fini, même si le pire scénario a été écarté.

«Possiblement, par endroit, on pensait en avoir jusqu’à 50 cm, ce n’était pas exclu. Cela dit, un peu moins ou 40 cm est toujours possible dans certains secteurs plus exposés de la Péninsule acadienne», a indiqué Steve Boily, météorologue pour Environnement Canada.

La cueillette des données précises sur les accumulations de neige a été affectée par les forts vents et les conditions de blizzard. Par endroit, des amoncellements de neige créés par les forts vents et mesurés par l’Acadie Nouvelle atteignaient 80 cm de hauteur

C’est dans le Nord-Est où les vents ont soufflé le plus fort. Des pointes de 70 à 90 km/h ont été enregistrées.

La tempête a entraîné son lot de fermetures. Toutes les écoles francophones de la province sont restées fermées.

Plus de 6200 clients d’Énergie NB étaient sans courant peu avant 11h, mercredi matin, principalement dans la région de York, de Miramichi et de la vallée de Kennebecasis.

À 18h, le nombre d’abonnés privés d’électricité avait diminué à 300.

«La visibilité réduite et les mauvaises conditions routières rendent difficiles nos efforts de rétablissement. Nos équipes travaillent à rétablir le courant où ils peuvent le faire en toute sécurité», a indiqué Énergie NB sur Twitter.

Dans plusieurs régions du sud de la province, la neige s’est changée en pluie créant des accumulations très lourdes sur les lignes d’Énergie NB. C’est ce qui a entraîné les pannes.

Plusieurs établissements d’enseignement ont fermé leurs portes mercredi en raison des intempéries. L’Université de Moncton a fermé son campus de Moncton pour l’avant-midi seulement. Le campus de Shippagan est fermé pour la journée. Le CNNB a fermé tous ses campus à l’exception de celui d’Edmundston.

La circulation sur les routes de la province a aussi été perturbée. L’organisation des mesures d’urgence a demandé d’éviter de prendre la route. La route 11, entre Bathurst et Janeville a été limitée aux véhicules d’urgence seulement. D’autres tronçons sont non recommandés, selon l’organisme, dont la route 8 (Belledune), la route 11 (Bertrand à Tracadie) et la route 113 (Shippagan à Miscou).

Quelques vols ont été annulés ou retardés à l’Aéroport international Roméo-LeBlanc.

Une autre dépression devrait apporter d’autre neige au Nouveau-Brunswick jeudi, mais on ne parle que de 2 cm tout au plus.