Trou noir: des manifestants ont bloqué le pont de Tracadie

Les travailleurs saisonniers de la Péninsule acadienne ne décolèrent pas. Vendredi matin, une manifestation a attiré près de 200 personnes à l’extérieur du centre commercial Le Rond Point à Tracadie. Certains d’entre eux ont même bloqué une section de la rue Principale et du pont Snowball.

La manifestation a eu lieu près de trois semaines après le dépôt du budget fédéral dans lequel le gouvernement Trudeau s’est engagé à investir 80 millions $ en 2018-2019 pour appuyer les travailleurs des industries saisonnières et 150 millions$ en 2019-2020 par l’entremise d’ententes de développement du marché du travail fédéral-provincial.

La manifestation s’est brièvement déplacée à l’intérieur du centre commercial Le Rond Point. Acadie Nouvelle : David Caron

Ottawa compte aussi consacrer 10 millions$ en aide au revenu immédiate et à la formation.

Selon le Comité d’action de l’assurance emploi à la défense des travailleurs et travailleuses saisonniers de la Péninsule acadienne, le fédéral n’a pas encore donné de suite à sa promesse, alors que plusieurs bénéficiaires de l’assurance-emploi se trouvent actuellement dans le «trou noir».

«Le gouvernement fédéral a manqué une super de belle opportunité de régler une fois pour tout la situation du trou noir. Au lieu, il a envoyé par pelle l’argent au gouvernement provincial qui n’a pas encore décidé ce qu’il veut faire pour aider les travailleurs et travailleuses saisonniers», a lancé Fernand Thibodeau, l’un des porte-parole du comité.

Adella Leclair, de Brantville, travaille 12 mois par année dans un restaurant à Tracadie au salaire minimum. Elle s’est déplacée à la manifestation pour soutenir la cause des travailleurs saisonniers.

«Je travaille à l’année, mais je trouve que même en travaillant à l’année, ce n’est pas des salaires à tout casser. Quand t’as tout payé les factures et le reste, à la fin du mois, il ne reste plus rien pour vivre. Le monde sur le chômage, ils ne peuvent pas vivre.»

Ailleurs au Nouveau-Brunswick, des actions ont eu lieu à Richibucto et à Miramichi. Quelques centaines de personnes étaient présentes aux deux endroits.

D’autres rassemblements ont aussi été organisés au Québec.

Près de 200 personnes se sont rassemblées devant le centre commercial Le Rond Point à Tracadie. Acadie Nouvelle : David Caron

Rencontre avec le gouvernement provincial

Une rencontre est prévue lundi entre des membres du Comité d’action et Serge Rousselle, ministre régional du nord du Nouveau-Brunswick et Gilles Lepage, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Croissance démographique.

«Dans le meilleur des mondes, on voudrait que ce soit une session de travail constructive», dit Jean-Maurice Landry, co-porte-parole du Comité d’action.

Un autre rassemblement est prévu mercredi matin à 8h à Tracadie pour faire le point sur la rencontre de lundi avec les travailleurs saisonniers.

L’Acadie Nouvelle a contacté le bureau de Serge Cormier, député fédéral d’Acadie-Bathurst pour un commentaire.

«Les mesures pour venir en aide aux travailleurs affectés par le trou noir, suite aux fonds annoncés dans le budget fédéral, seront dévoilées très prochainement», promet Gilles Thériault, porte-parole du bureau de Serge Cormier.

Route et pont bloqués

La manifestation a été organisée en solidarité avec des travailleurs de différentes régions du Nouveau-Brunswick et du Québec. Elle a pris une tournure inattendue lorsque certains participants ont décidé de défiler brièvement à l’intérieur du centre commercial Le Rond Point.

Vers 10h50, un groupe de gens ont décidé de bloquer une section de la rue Principale. Par la suite, ils ont bloqué la circulation sur le pont Snowball, obligeant plusieurs voitures à faire demi-tour.

Le tout a duré environ 30 minutes. Des manifestants ont cependant poursuivi leurs activités jusqu’à environ 14h45.

La scène a été marquée par une importante présence policière, mais aucune arrestation n’a eu lieu, indique le sergent Marc Beaupré de la GRC.