Écoles de Bathurst: le code rouge est levé

Le code rouge qui a été vigueur, lundi matin, à l’École secondaire Népisiguit de Bathurst et à l’école Plage-des-Jeunes de Bathurst, est levé depuis midi.

Un code rouge signifie que personne ne peut entrer ou sortir de l’établissement.

Dans un communiqué de presse, le District scolaire francophone Nord-Est a indiqué un peu avant 11h que les élèves de deux autres écoles francophones de Bathurst, Académie Assomption et Cité de l’Amitié, avaient été placées en confinement sécuritaire à l’intérieur. Cette restriction a aussi été levée.

Selon la police, des menaces auraient été proférées «par parole et sur les médias sociaux».

L’Acadie Nouvelle a pu parler à deux jeunes étudiants de l’ESN. Selon eux, les menaces auraient été proférées sur Instagram.

Des captures d’écran provenant d’Instagram montrant des jeunes devant un arsenal d’armes à feu circulent d’ailleurs en ce moment sur les médias sociaux. On ignore pour l’instant l’origine de ces photos et si ce sont elles qui ont convaincu la police d’ordonner un code rouge.

En début d’après-midi, la police de Bathurst a fait savoir dans un communiqué de presse que trois «jeunes individus» avaient été arrêtés en lien avec l’incident. Il n’est pour l’instant pas possible de savoir si les jeunes arrêtées sont des étudiants des écoles concernées.

Le District scolaire francophone Nord-Est a indiqué dans un communiqué que «les détails de l’événement ne peuvent être divulgués afin de faciliter l’enquête».

«Une équipe de gestion des mesures d’urgence sera présente à l’école pour offrir du soutien aux élèves et aux membres du personnel.»

Une fois la procédure de confinement levée, à 12h, les étudiants et les élèves ont été retournés à la maison.

Au moins deux voitures de police sont intervenues.