EXCLUSIF – La GRC s’intéresse de près à la Municipalité régionale de Tracadie

La Gendarmerie Royale du Canada (GRC) enquête sur la Municipalité régionale de Tracadie à la suite de plaintes déposées par un groupe de citoyen, a appris l’Acadie Nouvelle.

«Il y aurait présentement une enquête, oui, mais nous ne pouvons rien partager à ce stade-ci», a indiqué par courriel à l’Acadie Nouvelle un sergent de la GRC du détachement de Tracadie, Marc Beaupré.

Le policier ne peut pas en dire plus sur les circonstances de l’enquête et ce qui en découle.

Des plaintes ont été déposées à la GRC par un groupe de citoyens concernant de présumés conflits d’intérêts au sein de la municipalité, selon des informations obtenues par l’Acadie Nouvelle dans les derniers jours.

Contacté par le journal mercredi, le maire Denis Losier a indiqué avoir été mis au courant il y a une semaine que la GRC s’intéresse à la municipalité. Il n’a pas été approché par le corps policier.

«Il y a un constable qui a été identifié, mais la GRC n’est pas encore entrée en contact avec moi. J’ai juste été avisé de la situation, que probablement quelqu’un va entrer en contact avec moi», a dit Denis Losier.

Ce sont les citoyens en question qui auraient prévenu le maire.

«Le constable qui s’occupe de l’enquête a dit à ces gens-là de m’aviser de leur initiative. Il y a environ une semaine, ils m’ont annoncé qu’ils avaient porté plainte et que la GRC leur a demandé de m’aviser de cette situation», a souligné Denis Losier.

Il n’a pas été possible pour l’Acadie Nouvelle d’avoir les commentaires du groupe qui a porté plainte.

Beaubassin-Est fait réfléchir

Selon Denis Losier, les événements des dernières semaines entourant le contrat liant la municipalité à Embou Productions ont été un élément déclencheur.

«Les citoyens ne m’ont pas donné de détails. Ils m’ont dit qu’ils avaient porté plainte. Je pense que ça fait référence à des conflits d’intérêts entourant la situation avec Embou. Ils ont fait référence à des procès-verbaux de réunions», précise le maire.

Denis Losier et des conseillers avaient remis en question le contrat avec Embou Productions lors de la réunion du conseil municipal du 12 février. Ils avaient entre autres critiqué une clause du contrat dans laquelle 75 billets gratuits par spectacle sont remis à la municipalité. Des membres du conseil ont accepté ces billets, mais ont cessé de le faire après que le maire a reçu un avis légal mettant en garde contre cette pratique.

Denis Losier est allé voir la GRC le 20 février avec le contrat et en impliquant que des conseillers municipaux ont été en conflits d’intérêts, mais s’est ravisé par la suite en disant que ce n’était pas son rôle de porter plainte.

Selon Denis Losier, ce qui s’est produit à la Communauté rurale de Beaubassin-Est récemment a retenu l’attention. Le maire, Ronnie Duguay, fait face à des accusations à la suite d’une enquête de la GRC. Il aurait manqué à son devoir d’élu en omettant de se déclarer en conflit d’intérêts à deux reprises lors de réunions.

«Je pense que ça a amené certains citoyens à se préoccuper de ce qui se passe à Tracadie et d’aller un peu plus loin. Il y a un questionnement… Ils se disent bon bien regarde, il y a eu des situations de conflits d’intérêts à Beaubassin-Est. Nous autres quand on regarde ici, c’est peut-être la même chose», souligne Denis Losier.