Les pêcheurs de bar rayé pourront ramener trois poissons par jour

La limite de prises de bar rayé dans le sud du golfe du Saint-Laurent sera fixée à trois poissons par jour, tous les jours de la saison, a annoncé Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans, vendredi.

Les limites de taille minimale et maximale de 50cm et 65cm resteront cependant en vigueur. De plus, un pêcheur n’aura pas le droit d’avoir plus de trois bars rayés en sa possession en tout temps.

Les intervenants consultés par l’Acadie Nouvelle sont heureux de voir une hausse de la limite quotidienne. Ils ne cachent toutefois pas leur déception face aux décisions sur les limites de taille et de possession.

«Il était temps! Mais la limite de possession cause des problèmes. Disons qu’on se déplace de Bouctouche à Miramichi avec une roulotte pour la pêche, puis on y reste trois ou quatre jours. Ça veut dire qu’il faut les manger à mesure qu’on les pêche si on veut en pêcher plus», affirme Antoine Bastarache, pêcheur du comté de Kent.

«Nous sommes heureux des changements aux limites quotidiennes. Nous ne sommes cependant pas aussi heureux du fait que les tailles minimales et maximales resteront les mêmes», ajoute Pierre Daigle, qui pêche le bar rayé dans la baie des Chaleurs et la rivière Miramichi.

Mark Hanbrook, président de l’Association du saumon de Miramichi, estime que les mesures annoncées ne vont pas assez loin pour rétablir l’équilibre entre le bar rayé et le reste de l’écosystème. Il souligne que le stock de bars rayé est estimé à plus de 300 000 reproducteurs, alors qu’en 2017, les pêcheurs récréatifs en ont pêché seulement 2000 dans la région de Miramichi.

«C’est bien de voir la limite quotidienne hausser, mais ça ne va pas en faire beaucoup pour aider le saumon.»

Encore plus inquiétant, croit M. Hanbrook, est le fait que le MPO n’a pas accordé une exemption aux tailles minimales et maximales dans les eaux fraîches du haut de la rivière Miramichi, où la seule nourriture potentielle est les tacons – c’est-à-dire les jeunes saumons.

Cette année, la période de rétention du bar rayé débutera le 15 avril et se terminera le 31 octobre.

La pêche ne sera pas autorisée dans une section de 6,5km de la rivière Miramichi nord-ouest pendant cinq jours durant la période de frai, laquelle a lieu aux alentours de la mi-mai à la mi-juin. Un avis aux pêcheurs sera publié sur le site Web de la région du golfe du MPO avisant le public des détails de la fermeture.

La frayère de Miramichi est la seule confirmée pour cette population de bars rayés.

Les mesures de gestion de la saison tiennent compte des commentaires issus de consultations tenues à l’automne 2017 et à l’hiver 2018. Le MPO a consulté les Premières nations, les organisations autochtones, des organisateurs de pêche et les ministères provinciaux. Il a aussi tenu des consultations en ligne pour le grand public.

En bref

•  La pêche récréative au bar rayé aura lieu du 15 avril au 31 octobre 2018 dans les eaux de marée. La saison dans les eaux intérieures sera ouverte du 1er mai au 15 septembre, sauf dans le système de la rivière Miramichi, qui sera ouverte du 15 avril au 15 octobre.

• La limite de prises sera fixée à trois poissons par jour comparativement à 2017 où la limite de prises quotidiennes était d’un poisson par jour du 15 avril au 14 juin et du 1er septembre au 31 octobre et de deux poissons par jour du 15 juin au 31août.

• La fourchette de taille légale comprend une longueur minimale de 50 cm et une longueur maximale de 65 cm.

• Lorsqu’on utilise des appâts, il est obligatoire d’utiliser des hameçons circulaires droits sans ardillon.

• Tous les autres renseignements se trouvent dans l’avis aux pêcheurs récréatifs.