Le N.-B. domine le palmarès des pires routes de l’Atlantique

Le Nouveau-Brunswick domine largement le palmarès des pires routes de l’Atlantique 2018 établi par les automobilistes et l’Association canadienne des automobilistes de l’Atlantique (CAA).

Depuis quelques années déjà, automobilistes, mais également camionneurs, piétons et cyclistes ont l’occasion d’identifier des routes qui sont en bien mauvaise condition ou des endroits où la sécurité des gens peut être compromise dans le cadre d’une campagne qui gagne toujours en popularité.

La route 616 à Keswick Ridge et la route Pine Glen, située dans la communauté portant le même nom, occupent respectivement la 1ere et la 2e position de ce triste palmarès dont les résultats finaux seront bientôt dévoilés.

L’histoire semble vouloir se répéter pour les deux axes routiers qui figuraient dans le classement final des 10 pires routes de l’Atlantique en 2017.

La route 101 à Hoyt (5e position) et l’avenue Université à Moncton (8e position) figurent également au palmarès du CAA Atlantique.

Dans le cadre d’un sprint final, les intéressées peuvent aider à l’élaboration du palmarès d’ici ce mercredi 18 avril en allant voter sur le site Web du CAA Atlantique.
Les gens peuvent même faire parvenir des photos et des commentaires au CAA Atlantique afin de justifier leur choix.

Les meilleurs commentaires et photos des participants sont d’ailleurs publiés sur le site Web de l’organisme et sur les médias sociaux.

Gary Howard, le vice-président du CAA en Atlantique, a indiqué à l’Acadie Nouvelle que les résultats de la campagne seront à nouveau soumis aux autorités concernées afin que des améliorations soient apportées rapidement, et ce, en réponse aux attentes des citoyens.

M. Howard a de plus indiqué que les axes routiers pointés du doigt par le public feront l’objet d’un suivi constant par l’organisme qui fera par la suite rapport des améliorations apportées aux lieux ou encore de la détérioration de ces mêmes lieux.