Toronto: Une 10e victime et le suspect identifié

La police confirme qu’une dixième personne est morte des suites de ses blessures après qu’une camionnette a foncé sur des piétons dans un secteur achalandé du nord de Toronto.

En conférence de presse, lundi soir, la police de Toronto a aussi identifié le suspect arrêté. Il s’agit d’Alek Minassian, âgé de 25 ans.

Quinze autres blessés ont été transportés à l’hôpital, lundi, après qu’une camionnette eut roulé sur un trottoir; un événement qualifié « d’attaque horrible » par les autorités.

En point de presse avec le maire de Toronto John Tory, le chef adjoint de police, Peter Yuen, a indiqué que le chauffeur de la camionnette avait été arrêté.

M. Yuen a assuré que « toutes les ressources disponibles » étaient mobilisées pour répondre à cette situation tragique et mener l’enquête.

Les policiers ont commencé à arriver sur les lieux à 13 h 30, après avoir été alertés concernant le chauffeur d’une camionnette qui dévalait la rue Yonge, entre les avenues Finch et Sheppard.

Deux lignes téléphoniques spéciales ont été établies, une pour les victimes et leurs familles et une pour les témoins.

Des ambulanciers paramédicaux ont indiqué que les blessés avaient été transportés dans plusieurs hôpitaux de la ville. Le Centre des sciences de la santé Sunnybrook a annoncé que parmi les dix patients admis à la suite de l’incident, cinq étaient dans un état critique et trois étaient dans un état sérieux. Deux patients ont été déclarés morts en arrivant à l’hôpital.

Les policiers n’ont pas fourni de détails sur l’arrestation du suspect, mais des vidéos de celle-ci ont largement circulé sur les médias sociaux. Les images montraient un homme près d’une camionnette blanche de location, qui tenait un objet dans ses mains, en le pointant vers un policier armé.

« Tire sur moi! », lance l’homme sur la vidéo, alors que le policier lui demande plusieurs fois de se mettre au sol. « J’ai un fusil dans ma poche! », ajoute l’individu.

Les vidéos montrent éventuellement l’homme, au sol, en train d’être menotté. Plusieurs internautes ont rendu hommage à ce policier non identifié, qui a gardé son sang-froid face au suspect.

Des témoins de l’incident décrivent une scène catastrophique avec un nombre inconnu de piétons blessés.

Piétons heurtés par une camionnette

Dainis Cevers conduisait sa voiture dans les environs pour aller chercher un proche à l’église lorsque le suspect lui a coupé la voie en accélérant pour percuter un piéton.

« Ce gars-là a accéléré pour finir sur le trottoir », a raconté M. Cevers.

Un autre témoin, Peter Kang, a confié au réseau CTV News que le chauffeur ne semblait faire aucun effort pour freiner.

« Si ça avait été un accident, il aurait arrêté. Mais la personne continuait sur le trottoir. Il aurait pu arrêter », a-t-il indiqué.

Phil Zullo était au nord de la rue Yonge lorsqu’il a vu la police poursuivre un véhicule. Quelques instants plus tard, il a compris pourquoi.

« J’ai dû voir environ cinq, six personnes recevoir les premiers soins par des passants et des conducteurs d’ambulance », a-t-il relaté.

« C’était épouvantable, brutal: des gens partout, des souliers, des chandails et des casquettes sur le sol et des corps qui étaient complètement recouverts de couvertures. »

Des images de la scène montrent plusieurs premiers répondants soignant des personnes sur le trottoir, où l’on peut aussi voir des taches de sang.

Une porte-parole des ambulanciers paramédicaux de Toronto, Kim McKinnon, a souligné que les premiers répondants sont sur les lieux pour soigner de multiples patients. Elle n’a toutefois pas voulu confirmer le nombre des blessés ni donner de détails sur la gravité de leurs blessures.

Des dizaines de personnes se tenaient en silence près de la scène de l’incident, pendant que des hélicoptères survolaient le secteur. Les rues du secteur ont été bloquées et des véhicules de police se rendaient sur les lieux.

Le maire de Toronto, John Tory, a confirmé qu’il allait se rendre sur place et a offert l’appui de la Ville aux agents qui enquêteront sur cet incident, qu’il a décrit comme étant « très tragique ».

« Mes pensées sont avec ceux qui ont été touchés par cet incident et les premiers répondants qui travaillent pour aider les blessés », a-t-il dit par communiqué.

Les réactions politiques ont rapidement commencé à se faire entendre, notamment de la part du premier ministre Justin Trudeau.

« Nos pensées sont avec tous ceux affectés par cet incident. Nous sommes en train d’en apprendre plus sur ce qui s’est passé. Nous tiendrons les Canadiens au courant », a-t-il déclaré.

La première ministre Kathleen Wynne a aussi indiqué avoir une pensée pour les personnes touchées.

« Nous suivons la situation de près – en collaboration avec nos partenaires fédéraux et municipaux. Merci aux premiers répondants de s’être occupés des victimes et des témoins. »

Le chef du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario, Doug Ford, a aussi eu une pensée pour les victimes.

« Nos pensées sont tournées vers les victimes et les personnes touchées, a-t-il écrit sur Twitter. Merci aux braves ambulanciers et premiers répondants qui travaillent sans relâche pour aider. »