Agression sexuelle à Petit-Rocher: l’accusé connaîtra sa sentence en juin

Un homme d’Atholville, près de Campbellton, qui a reconnu sa culpabilité à des accusations de nature sexuelle connaîtra sa sentence le 16 juin.

Patrice Fernand Godin, qui est âgé de 51 ans, a été arrêté à la suite d’un incident qui s’est produit à Petit-Rocher, le 15 octobre 2016.

L’accusé a plaidé coupable en février 2018. Il devait connaître sa sentence mercredi, mais pour des raisons d’évaluation psychologique, il ne s’est pas présenté au palais de justice de Bathurst.

Son avocat, qui n’était pas non plus présent, a été représenté par Luc Roy.

Me Roy a mentionné que la psychologue qui doit finaliser le rapport d’évaluation psychologique est en congé de maladie. Par conséquent , il a demandé à la juge Brigitte Sivret d’ajourner l’imposition de la sentence jusqu’à la fin du rapport d’évaluation psychologique.

Le procureur de la couronne, Yves Duguay ne s’est pas opposé à cette demande de la défense.

«J’ai discuté avec la victime du report de la sentence. On comprend la position de la défense. Ce n’est pas facile de produire un rapport d’évaluation psychologique dans un tel contexte.»

La  juge Brigitte Sivret a accepté la demande d’ajournement de la sentence au 16 juin à 13h30.