Collecte d’ordures ménagères: des DSL aux allures de dépotoir

Des résidents qui habitent plusieurs Districts de services locaux (DSL) compris entre les villages de Saint-Anne-de-Madawaska, Plaster Rock en passant par Perth-Andover dénoncent avec vigueur l’actuel réseau de collecte des ordures ménagères qui semblent perturbé et connaitre des ratés depuis quelques semaines.

Comme bien d’autres citoyens de DSL situés dans les comtés de Victoria et de Madawaska, Chantal Francoeur est à bout de souffle et ne sait tout simplement plus à quel saint se vouer.

La résidente du DSL de Saint-Léonard n’est pas tendre à l’endroit de l’entreprise Terry Dixon Sanitation, qui assure la collecte hebdomadaire des ordures ménagères dans plusieurs de ces DSL, et ce en vertu d’un contrat octroyé par le ministère de l’Environnement et Gouvernements locaux.

«C’est très effroyable, on paye des taxes et ils ne ramassent pas les poubelles, sauf quand ça leur dit. C’est rendu vraiment sérieux. On a déjà fait plusieurs plaintes et rien ne grouille», a affirmé Chantal Francoeur.

Selon elle, plusieurs routes de DSL sont jonchées de tonnes de déchets laissés purement à l’abandon par l’entreprise Terry Dixon Sanitation.

«J’ai parlé directement à Terry Dixon et à sa femme pour avoir des explications, parce que la situation est pire depuis deux semaines».

Des citoyens mécontents n’ont pas tardé à faire part de leur mécontentement à différents intervenants impliqués de près ou de loin dans le système de cueillette des ordures résidentielles.

Aucunement impliquée dans le litige et liée par contrat avec l’entreprise visée par ces plaintes, l’administration du village de Drummond a quand même dû composer au cours des derniers jours avec de nombreuses plaintes formulées via le téléphone.

«Plusieurs appels à ce sujet provenant de citoyens du DSL de Drummond ont été logés à l’édifice municipal», a expliqué le maire France Roussel, tout en confirmant le fait que certains paysages du comté de Victoria n’étaient actuellement pas de toute beauté.

Plusieurs plaintes ont également été formulées auprès du village de Saint-Léonard, au ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux, de la Commission de services régionaux Nord-Ouest et du député de la circonscription Victoria-la-Vallée, Chuck Chiasson.

Ces résidents mécontents risquent toutefois de retrouver rapidement le sourire et un environnement des plus propres.

Un fonctionnaire du gouvernement provincial a ainsi indiqué à l’Acadie Nouvelle qu’un contrat temporaire a été octroyé à l’entreprise North West Sanitation Service.

L’entreprise, qui jouit d’une solide réputation, dessert déjà de nombreuses municipalités de la province en matière de collecte des ordures.

Il appert même que la collecte de déchets domestiques aurait repris mardi soir dans certains secteurs touchés et se poursuivrait jusqu’à la fin de la semaine.

Si tout va bien, cette vaste opération de collecte et de nettoyage des lieux insalubres pourrait être complétée sous peu.

L’entreprise Terry Dixon Sanitation s’est quant à elle plongée dans un profond mutisme, refusant de fournir la moindre explication aux citoyens, à l’Acadie Nouvelle et même aux représentants du ministère de l’Environnement et Gouvernements locaux.

Selon plusieurs, l’entreprise aurait décidé de cesser toute opération en raison d’un manque d’employés et d’une flotte de camions vieillissante et incapable de répondre à la demande.