Edmundston accumule les surplus

Le conseil municipal d’Edmundston vient d’adopter les états financiers pour l’année 2017 et les résultats démontrent que la municipalité est sur la bonne voie.

Le fonds général de fonctionnement démontre un surplus de 17 370$. Le surplus du fonds du service public d’énergie se chiffre à 39 080$. Le fonds de fonctionnement des services publics d’eau et d’égouts enregistre un surplus de 33 244$.

La Loi sur la gouvernance locale du Nouveau-Brunswick indique que tout surplus doit être crédité au compte courant de la deuxième année qui suit. Ainsi, les surplus des trois fonds seront inclus dans les budgets respectifs en 2019.

Selon le maire Cyrille Simard, ces résultats positifs qu’on voit encore cette année sont le résultat «d’une saine gestion des finances municipales et de la volonté du conseil de continuer à bien gérer les fonds des contribuables».

La dette nette pour 2017 se chiffre à 79,5 M$, ce qui est plus bas que l’année précédente. En fait, depuis 2012, la dette a été réduite de près 30 millions$.

Le surplus consolidé se chiffre à 19,2 M$. Il est à noter que les subventions reçues dans le cadre de différents projets font partie des revenus. L’amortissement sur les immobilisations fait partie des dépenses.

«En plus de ceci, nous avons réussi à faire des investissements à partir des budgets d’opération de l’ordre de 2,8 M$, ce qui veut dire qu’encore cette année, nous n’avons pas eu besoin d’emprunter, minimisant ainsi notre niveau d’endettement», explique le maire Simard.

Les organismes apparentés à la ville, c’est-à-dire le Centre des arts et Gestion Edmundston Golf Management, sont consolidés dans les états financiers.