Nouveau Colisée: Moncton a recueilli 1,6 million $ en dons

Le nouveau complexe au centre-ville de Moncton n’a toujours pas de nom. Cela n’a pas empêché la Ville d’amasser 1,6 million $ pour sa campagne de financement qui doit l’aider à payer son nouveau centre de 104 millions $.

La Ville de Moncton a lancé, mercredi matin, la campagne Notre coeur urbain. L’objectif est d’amasser 5 millions $ pour aider à essuyer la facture de la future tanière des Wildcats.

Déjà, 32% de l’objectif est atteint. Robert Irving, président de l’équipe de la LHJMQ, a annoncé que son organisation faisait don de 1 million $ à la campagne.

«Les Wildcats ont attiré 3,5 millions de partisans au Colisée de Moncton et nous espérons pouvoir en attirer plusieurs autres millions au centre-ville», a lancé M. Irving en conférence de presse.

Il croit que ce centre permettra de dynamiser le centre-ville de Moncton en attirant des visiteurs de partout grâce aux événements qui y seront présentés. Il espère également que l’esplanade du centre deviendra un haut lieu des rassemblements communautaires.

«En plus d’attirer de grands événements, d’importants spectacles et d’être la maison des Wildcats, le centre aidera à revitaliser notre centre-ville. Ce sera le cœur de notre communauté. Le centre et son esplanade vont attirer des gens vers les entreprises du centre-ville et des visiteurs de partout au Nouveau-Brunswick et des alentours».

Le complexe est presque complété. Son ouverture officielle est prévue en septembre, mais déjà il contribue à mousser l’économie de la région, selon la mairesse Dawn Arnold.

La mairesse de Moncton, Dawn Arnold, a annoncé mercredi matin que plus de 1,6 million $ avaient déjà été amassés pour la campagne Notre coeur urbain dont l’objectif est de 5 millions $. – Acadie Nouvelle: Patrick Lacelle

«Ce développement a déjà démontré ce qu’il peut apporter pour notre centre-ville. L’année dernière, il a généré 47 millions $ en nouvelles constructions au centre-ville et on s’enligne pour une autre très bonne année en 2018», a avancé Mme Arnold.

En plus du don des Wildcats, le club Rotary de Moncton offre 200 000$ à la campagne Notre cœur urbain. La municipalité reconnaîtra la contribution du club en nommant l’espace vert familial situé à l’arrière du complexe en l’honneur de l’organisme.

Le centre, lui, n’a toujours pas de nom. La mairesse ne croit pas que ça heurtera la campagne. En fait, l’annonce du nom serait «imminente» selon elle. Robert Irving n’a pas voulu préciser si la richissime famille aimerait voir son nom sur le futur amphithéâtre.

«Nous avons contribué à la campagne par les Wildcats et c’est pour le moment l’étendue de notre engagement», a affirmé M. Irving.

Afin d’assurer le succès de la campagne, la municipalité a recruté plusieurs porte-parole, dont l’olympienne acadienne, Geneviève Lalonde.

«Je pense que c’est bien d’encourager les jeunes de faire du sport. Je voyage tellement et je vois des endroits comme ça où des centres urbains sont l’hôte de rassemblements. Je pense que ça peut être inspirant pour les jeunes de voir des gens autour d’eux qui pratiquent le sport et qui s’amusent», a-t-elle confié à l’Acadie Nouvelle.

L’équipe de la campagne de financement travaille depuis octobre en arrière-scène. Plusieurs autres commanditaires corporatifs seraient sur le point de finaliser leur entente avec la municipalité. Les citoyens peuvent aussi faire un don en visitant le www.moncton.ca.