Quatre bébés tigres naissent au zoo de Moncton

Quatre tigreaux sont nés au Zoo de Magnetic Hill, à Moncton, la semaine dernière.

Les deux premiers ont vu le jour dans l’avant‑midi du vendredi 11 mai et les deux autres sont nés dans l’après‑midi.

Il s’agit de la deuxième portée des parents, Anya et Alik, à naître au Zoo; ils avaient déjà donné naissance à leurs trois premiers tigreaux en 2016.

Jill Marvin, la nouvelle directrice du Zoo, s’inquiétait du bien‑être des bébés tigres et des complications possibles à leur naissance.

«Les tigreaux sont très fragiles à la naissance et les 48 premières heures sont toujours décisives. Nous sommes heureux de les accueillir dans notre famille. Leur naissance s’inscrit dans les efforts de conservation que nous déployons pour protéger l’avenir de cette espèce et sensibiliser les visiteurs à son sujet», a-t-elle indiqué par communiqué.

Anya et Alik sont des tigres de l’Amour, une espèce en voie de disparition. On en compte moins de 400 individus dans la forêt sibérienne.

Leur population dégringole en raison de la surchasse dont ils sont victimes, de la régression de leur habitat et du braconnage.

Le Zoo de Magnetic Hill appuie les programmes de conservation sur le terrain par l’entremise de Panthera, un organisme voué exclusivement à la conservation des 40 espèces de félins sauvages et de leurs habitats.