Tous les Batman sont attendus au East Coast Comic Expo de Moncton

Les amateurs de bandes dessinées et même Batman, ont rendez-vous au sixième East Coast Comic Expo de Moncton, samedi.

Les bandes dessinées semblent toujours avoir la cote auprès des jeunes et moins jeunes. Comichron, un site de référence en la matière, a estimé le marché à près de 1,1 milliard $ en 2016, une augmentation de 5% en Amérique du Nord. Les ventes numériques comptent pour seulement
90 millions $ des ventes.

En d’autres mots, les gens lisent encore les aventures de superhéros en format papier.

Au centre communautaire Crossman de Moncton, plus de 45 détaillants et 65 artistes de l’industrie de la bande dessinée seront rassemblés au grand plaisir des amateurs de ce média.

Le but de l’événement, selon les organisateurs, est de faire découvrir la lecture aux jeunes et de les faire plonger dans l’univers dans lequel ils sont tombés étant enfant.

«Nous sommes des fans. Nous adorons ces personnages-là et ces histoires-là, en plus du format. Quand j’avais 7 ou 8 ans, je lisais des bandes dessinées sans arrêt. J’adorais ça! C’est donc pour faire quelque chose qui va motiver les jeunes à lire et découvrir ces personnages», a confié Georgio Paulin, membre du comité organisateur.

Si vous voyez Batman à Moncton ce samedi, il est probablement en route pour le 6e East Coast Comic Expo. – Gracieuseté

Il n’y pas d’âge pour aimer lire une bande dessinée ou deux, même peut-être trois. Jean-Sébastien Lévesque, animateur à BoFM, est passionné par le format qu’il lit autant en papier que sur sa tablette électronique.

«J’aime le média au grand complet. J’aime la façon dont les bandes dessinées fonctionnent. J’aime plusieurs genres, mais je vais avouer que je n’ai pas trop lu de manga parce que ça m’intimide. Ce sont de gros livres. En somme, j’aime la façon dont notre cerveau travaille entre les images», a confié M. Lévesque.

Il est cependant plus difficile de trouver du contenu en français à Moncton.

«À Moncton, c’est un peu plus difficile parce que le marché est majoritairement anglophone. Personne ne va remplir leurs étagères de livre en français, simplement parce que le marché est plus petit. C’est un peu peu le même phénomène que le nombre de films en français projeté au cinéma à Dieppe. Il y en aura un de temps en temps quand il y a une grosse sortie», reconnaît-il.

Les superhéros sont toujours les meilleurs vendeurs des bandes dessinées même si les récits comme The Walking Dead gagnent en popularité. Batman, Superman et Spiderman s’envolent toujours aussi rapidement des étagères.

Ce salon de la bande dessinée accueillera plusieurs artistes et auteurs qui ont travaillé sur ces certains des personnages les plus populaires.

Dan Parent sera parmi ces invités. Son nom apparaît sur plusieurs éditions d’Archie Comics.

«Avec l’émission Riverdale qui est vraiment populaire, je crois qu’il va attirer beaucoup de gens.»

L’année dernière, l’East Coast Comic Expo a attiré 1600 visiteurs. Cette année, les organisateurs s’attendent de voir au moins 2000 personnes franchirent les portes qui ouvriront à 10h, samedi. Plusieurs d’entre eux arriveront costumés en leur personnage préféré pour le concours qui doit commencer à 13h. On y verra donc peut-être un Batman ou deux.

La programmation complète est disponible www.eastcoastcomicexpo.com (en anglais seulement).