Élections provinciales: un sondage place les conservateurs devant les libéraux

Un nouveau sondage place pour la première fois les progressistes-conservateurs de Blaine Higgs devant les libéraux du premier ministre Brian Gallant dans les intentions de votes des Néo-Brunswickois malgré un fort taux d’électeurs indécis.

Selon le coup de sonde de la firme Recherche MQO, le Parti progressiste-conservateur possède une avance de sept points de pourcentage sur le Parti libéral parmi les électeurs décidés.

Les bleus peuvent ainsi compter sur l’appui de 43% de ceux qui ont déjà fait leur choix, en hausse de 6 points par rapport à janvier. Les rouges sont à 35%, en baisse de 11 points.

Le Parti vert récolte 11% (+2) des appuis, suivi par le Nouveau Parti démocratique à 7% (+2).

Près d’un électeur sur deux ou 44% des répondants sont indécis ou n’ont pas l’intention d’aller voter.

Les participants au sondage accordent en moyenne une note de 5.1 sur 10 à la «direction générale» du premier ministre Gallant, un score identique depuis janvier.

Six-cents personnes ont participé au sondage téléphonique du 19 avril au 16 mai. La marge d’erreur totale est de ±4 points de pourcentage, 19 fois sur 20. La marge d’erreur chez les électeurs décidés est de ± 5.3.

Fidèles à leurs habitudes, les deux principaux partis politiques ont préféré ne pas commenter directement les résultats du sondage.

«Les sondages, c’est du va-et-vient. Nous ne regardons pas trop ça. Nous nous préparons pour les élections au mois de septembre», a indiqué le président du Parti progressiste-conservateur, Rick Lafrance.

«Nous continuons à travailler fort pour avoir une bonne équipe à travers de la province.»

La réaction du porte-parole du Parti libéral, Duncan Gallant, a été à peu près la même.

«Un sondage n’est qu’un aperçu instantané. Nous sommes fiers de nous concentrer sur les priorités des Néo-Brunswickois que sont les emplois, l’éducation et les soins de santé», a-t-il confié.

«Nous sommes sûrs que les Néo-Brunswickois sauront distinguer le contraste net entre notre vision de la province et celle de Blaine Higgs.»

Lors des dernières élections provinciales, en 2014, le Parti libéral avait reçu 42,5% des voix exprimées comparativement à 34.5% pour le Parti progressiste-conservateur.

Le prochain scrutin provincial aura lieu le 24 septembre.

MQO a également sondé la population du Nouveau-Brunswick concernant la politique fédérale. Les conservateurs d’Andrew Scheer sont aussi plus populaires que les libéraux du premier ministre Justin Trudeau.

Le Parti conservateur du Canada récolte 44% parmi les électeurs décidés contre 37% pour le Parti libéral, 10% pour le Parti vert et 7% pour le NPD.

Les indécis ou ceux qui n’ont pas l’intention de participer aux élections fédérales sont à 37%.