Le député Brian Macdonald ne se représentera pas en septembre

Le député et ancien candidat à la direction du Parti progressiste-conservateur Brian Macdonald ne sera pas candidat aux élections provinciales de septembre prochain. L’élu, qui représente la circonscription de Fredericton-Ouest—Hanwell, en a fait l’annonce sur sa page Facebook lundi en fin de journée.

«Mes amis, je ne me représenterai pas dans les prochaines élections provinciales. Avec avec humilité et avec honneur que j’ai eu le privilège de représenter bon nombre d’entre vous à l’Assemblée au cours des 8 dernières années», a-t-il dit.

Il affirme qu’il «explore maintenant des opportunités nationales et internationales afin de continuer de servir». La CBC rapporte qu’il envisage de se lancer en politique fédérale et de tenter de se faire élire dans la circonscription de Nouveau-Brunswick-Sud-Ouest. Ce siège est détenu par la libérale Karen Ludwig depuis la vague rouge de 2015.

Brian Macdonald, un ancien membre des Forces armées canadiennes, a notamment été conseiller au ministre de la Défense du Canada au cours de sa carrière. Il a été élu à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick pour la première fois en 2010 et a été réélu en 2014.

En 2016, il a brigué la chefferie du Parti progressiste-conservateur. Lors du congrès, à Fredericton, il a été éliminé dès le premier tour et s’est rangé derrière la candidate Monica Barley. Lorsque cette dernière a été écartée au deuxième tour, Brian Macdonald est ensuite passé dans le camp de Mel Norton. C’est finalement Blaine Higgs qui l’a emporté lors de ce troisième et dernier vote.