Conference Board du Canada: croissance variable dans les Maritimes cette année

L’Île-du-Prince-Édouard dominera le palmarès de la croissance économique parmi les provinces canadiennes cette année, à 2,6%, à égalité avec la Colombie-Britannique, selon le Conference Board du Canada.

La croissance de la province insulaire sera soutenue par une importante croissance démographique, le tourisme et une forte demande pour ses produits.

La Nouvelle-Écosse affichera à la fois une forte immigration internationale et un vieillissement démographique, mais c’est le recul de la production de gaz naturel qui pèsera sur son économie. La croissance ne sera que de 0,8% en 2018.

Elle s’élèvera à 1,3% au Nouveau-Brunswick. L’économie de la province est plombée par le vieillissement de sa population malgré la vigueur du secteur de son secteur de la construction.

Selon le Conference Board du Canada, toutes les provinces du Canada peuvent s’attendre à un ralentissement de la croissance économique cette année. L’incertitude entourant l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) et les projets de pipelines en suspens, de même que le ralentissement des marchés du logement et la faiblesse de l’investissement des entreprises, auront des effets défavorables sur les économies provinciales.