Accident mortel à Bathurst: la vitesse excessive serait en cause

La vitesse excessive serait à l’origine de la violente collision survenue samedi après-midi à Bathurst et qui s’est soldée par la mort tragique d’un jeune automobiliste de la région.

L’incident s’est produit peu avant 16h00, alors que le conducteur d’un véhicule circulant sur la promenade Rough Waters aurait vraisemblablement perdu le contrôle de son véhicule avant de heurter de plein fouet un pilier de béton sous le viaduc de la route 11.

Le véhicule a immédiatement pris feu après avoir été renversé sur le côté.

Prisonnier des flammes, le conducteur du véhicule n’a eu aucune chance de s’en tirer et est décédé sur les lieux de l’accident.

«Après l’écrasement, le véhicule a pris feu et un occupant a été retrouvé
mort dans le véhicule après l’extinction de l’incendie par le service
d’incendie de Bathurst», a précisé le gendarme Jeff Chiasson, de la Force policière de Bathurst.

Toujours selon la police, la vitesse serait sans aucun doute à l’origine de l’accident qui a grandement secoué les nombreux témoins de l’horrible scène, tout comme les secouristes qui sont rapidement intervenus sur place.

Une autopsie devait être pratiquée lundi sur la dépouille de la victime, à l’hôpital régional Chaleur de Bathurst.

Les policiers chargés de l’enquête espèrent ainsi obtenir encore plus de réponses sur les causes exactes du décès et déterminer s’il y avait ou non la moindre trace d’alcool ou de stupéfiant chez la victime au moment du drame.

Alors que l’enquête se poursuit, l’identité de la victime n’a toujours pas été dévoilée par les autorités policières.