Le marché de Shediac reprend vie avec de nouveaux gestionnaires

La Récolte de Chez-Nous prend la relève de l’organisation du rendez-vous hebdomadaire à Shediac. Un temps incertain, le marché de la capitale du homard sera de retour dès dimanche pour la saison estivale.

La municipalité a annoncé lundi qu’une entente d’un an serait bientôt signée avec la Récolte de Chez Nous pour confier à la coopérative la gestion des opérations et la logistique du marché.

Les vendeurs seront de retour au parc Pascal Poirier, dès le 17 juin, de 9h à 14h, puis tous les dimanches jusqu’en septembre.

Le directeur général de la Récolte de Chez Nous, Maxime Gauvin, note que le marché devrait faire une plus grande place aux produits du terroir.

Pour rappel, l’organisme à but non lucratif rassemble une trentaine de fermiers du Sud-Est et gère le marché de Dieppe depuis 2005.

«Notre priorité c’est de mettre en valeur les produits agroalimentaires, donc on va mettre des efforts particuliers pour s’assurer qu’on ait une représentation des producteurs», explique-t-il.

«Ce n’est pas pour autant qu’on va mettre à la porte les artisans, Nous sommes conscients que le marché de Shediac est saisonnier et attire beaucoup de touristes. C’est une clientèle plus intéressée par le travail des artisans et des artistes. On veut aussi garder cet aspect-là.»

Le marché de Shediac devait reprendre sa saison estivale le 3 juin, mais une série de désaccords entre les anciens gestionnaires et la municipalité ont abouti à une suspension des activités.

Le 30 mai dernier, Stepping Stone Productions a annoncé qu’elle mettait fin au contrat de 10 ans une année avant l’échéance.

Le maire Jacques LeBlanc se félicite qu’une solution ait été trouvée.

«La Récolte de Chez-Nous jouit d’une très bonne réputation, collaborer avec eux était tout à fait naturel d’autant plus que cet organisme détient une excellente expertise dans l’organisation de marchés.»

Maxime Gauvin espère pouvoir établir un partenariat sur le long terme avec la Ville de Shediac. L’accord sur lequel les deux parties se sont entendues ne durerait qu’un an.

«Leur intention c’est de signer une entente de plusieurs années, mais vu les délais, on a accepté de gérer le marché seulement pour cet été. Notre désir serait d’avoir une entente à plus long terme, on verra après la saison si, des deux côtés, on souhaite poursuivre le partenariat.»

Le directeur général de la coopérative reconnaît que son organisme envisageait depuis longtemps d’étendre ses activités et de faire connaître les produits des fermiers à une plus large clientèle.

«On a développé à Dieppe une expertise dans la gestion d’un marché, on voulait voir si on pouvait offrir ces services à d’autres communautés», souligne-t-il.

Les membres de la Récolte de Chez Nous auront fort à faire pour terminer les préparatifs à temps.

«Notre équipe a travaillé jour et nuit depuis la semaine dernière, d’ici dimanche les employés auront définitivement mérité leur salaire», lance Maxime Gauvin.

Le directeur général invite les exposants intéressés à contacter les nouveaux gestionnaires au plus vite.

«On va faire le tri des demandes et les gens auront la confirmation pour dimanche d’ici mercredi.»