Saine alimentation: dites adieu au lait au chocolat dans les écoles

C’est la fin de la récréation pour le lait au chocolat et les jus dans les écoles du Nouveau-Brunswick.

Ces boissons figurent dorénavant parmi les aliments mis à l’index par la province.

Le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Brian Kenny, en a fait l’annonce, mercredi, dans une école de Fredericton.

«Offrir des aliments plus sains en milieu scolaire aura des répercussions positives à long terme sur nos élèves», a-t-il assuré.

Le lait aromatisé en général, l’eau aromatisée ou vitaminée et le jus de fruit pur à 100% sont également interdits.

La directive fait partie de la mise à jour de la Politique 711 du ministère intitulée Nutrition et amélioration de l’alimentation en milieu scolaire.

Même si le lait au chocolat peut être un choix intelligent pour un athlète après un effort physique important, ses inconvénients pour les jeunes dépassent ses avantages, selon la médecin-hygiéniste en chef.

«C’est une discussion qui a duré longtemps. On sait qu’il y a des nutriments dans (le lait au chocolat), mais la balance est plus du côté du sucre qu’il contient que des nutriments», confie Dre Jennifer Russell.

«Nous voulons diminuer le sucre dans l’alimentation (des élèves) et nous savons que ce sont les boissons qui en contiennent le plus», dit-elle.

La politique 711 s’applique autant aux cafétérias des écoles qu’aux machines distributrices et aux collectes de fonds, mais pas aux boîtes à lunch préparées à la maison par les parents.

Le thé glacé, la limonade, les boissons gazeuses et les boissons énergisantes ont déjà été éliminés des écoles.

Certains établissements continuent toutefois à servir des aliments transformés en usine.

«Nous devons continuer de travailler avec les responsables des cafétérias, les écoles et les districts scolaires pour éliminer la nourriture transformée en usine. C’est très important», a indiqué le ministre Kenny.

La province mise notamment sur les aliments locaux pour remplacer les aliments transformés.