Perquisition et saisie d’explosifs à Bathurst

La force policière de Bathurst et le Groupe de l’enlèvement des explosifs de la Division J de la GRC ont effectué, mardi, une perquisition menant à la découverte et à la saisie d’explosifs.

La police avait reçu le jour même des informations indiquant que de l’équipement lié aux explosifs se trouvait également dans une résidence de Bathurst.

Question de ne pas nuire à l’enquête qui est en cours et de ne pas perturber inutilement la quiétude du voisinage immédiat, l’endroit exact qui a reçu une visite-surprise des policiers n’a pas été dévoilé par les autorités.

«Les explosifs et l’équipement connexe ont été retirés sans danger pour les résidents de la région», a assuré le constable Jeff Chiasson, de la Force policière de Bathurst.

Au moment de dévoiler publiquement par voie de communiqué quelques bribes d’informations relatives à cette perquisition conjointe des policiers, aucune arrestation n’avait encore été effectuée.

Il va également de soi qu’aucune accusation n’a été portée à ce jour dans le dossier.