Madeleine Dubé donne officiellement sa démission

La députée progressiste-conservatrice Madeleine Dubé a donné officiellement sa démission au greffier de l’Assemblée législative, vendredi dernier.
La politicienne de carrière a récemment été nommée vice-rectrice de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston.

Mme Dubé avait annoncé en février qu’elle ne solliciterait pas de nouveau mandat lors des élections du 24 septembre après 20 ans en politique provinciale.

Travailleuse sociale de formation, Madeleine Dubé a notamment été ministre de la Santé et ministre du Développement social au sein du gouvernement de l’ancien premier ministre David Alward.

Mme Dubé est entrée officiellement en fonction à l’Université de Moncton le 1er juillet.

D’ici aux élections, le Parti progressiste-conservateur suggère aux citoyens de la circonscription de communiquer directement avec le bureau de l’opposition officielle (453-7494) pour toutes questions relevant du député local.

Madeleine Dubé était la seule députée francophone du parti. Les progressistes-conservateurs n’ont pas encore choisi leur nouveau candidat dans Edmundston-Madawaska-Centre en prévision du scrutin.

Les progressistes-conservateurs vont choisir leur candidat dans la circonscription le 12 août.

L’ancien député fédéral Jean-Claude d’Amours portera les couleurs du Parti libéral dans Edmundston-Madawaska-Centre.

Le Parti libéral compte 24 députés à l’Assemblée législative contre 21 pour le Parti progressiste-conservateur, 1 pour le Parti vert et 1 indépendant. Deux circonscriptions sont vacantes.