Sugarloaf: le télésiège quadruple devrait être prêt sous peu

Après quelques délais, les travaux d’installation du nouveau télésiège quadruple avancent rondement au Parc provincial Sugarloaf, si bien que l’on croit finalement être en mesure d’entamer la saison de vélo de descente cette fin de semaine.

«L’ouverture en fin de semaine c’est l’objectif.»

C’est ce que confirme le gérant du parc, Greg Dion, même s’il n’aime pas faire de promesses. Surtout qu’il s’agit d’un projet de cette ampleur où de nombreux éléments peuvent venir contrecarrer les plans. Qu’à cela ne tienne, il ne peut nier que les travaux progressent et qu’à ce rythme, les amateurs de descente pourront dévaler les pentes plus tôt que tard.

«On sait qu’ils attendent ce moment avec impatience et on comprend qu’il y ait une certaine déception. Au départ, nous pensions pouvoir ouvrir les pentes le 5 juillet, pratiquement un mois plus tard qu’à l’habitude. Mais l’hiver rigoureux que nous avons connu a retardé le début des travaux. Par contre, on est près de la fin de travaux et on se croise les doigts. Le plan c’est d’ouvrir ce samedi», indique-t-il.

Au cours des dernières semaines, les piliers supportant les télésièges ont été montés tout le long de la montagne. Plus récemment, on a procédé à l’installation des éléments mécaniques et de la salle des machines. Mardi, c’était le début de la touche finale, soit la pose des 96 sièges, une opération qui devrait s’échelonner jusqu’à mercredi en fin de journée, peut-être même jeudi.

«Une fois que les sièges seront tous installés, il faudra procéder à l’inspection du système afin de s’assurer que tout est 100% sécuritaire. Et comme c’est tout nouveau, on ne sait jamais ce qui peut arriver, si des ajustements sont nécessaires avant d’ouvrir le télésiège au public», prévient M. Dion.

Même si les pistes sont prêtes à accueillir les cyclistes, leur accès demeure officiellement fermé en raison de l’absence de patrouilleurs et d’équipe de premiers soins. Les amateurs ont toutefois eu la permission de les utiliser en fin de semaine dernière. En l’absence du télésiège, ceux-ci devaient par contre remonter au sommet par leur propre moyen. Une trentaine de personnes se sont prévalues de cette activité.

Le parc tiendra son festival annuel de vélos de montagne Adrénaline du 20 au 22 juillet.

Rappelons que le télésiège quadruple remplacera les deux anciens remonte-pentes principaux du centre de ski – un télésiège double et une arbalète (T-bar) -, grâce à un investissement provincial de 3 millions $.