Prise deux pour le Festival d’été de Saint-Léonard

Tous les ingrédients sont bien en place afin d’assurer le succès et le bon déroulement du Festival d’été de Saint-Léonard.

Le coup d’envoi de cet évènement festif et familial est donné vendredi avec la présentation au Palais des sports du spectacle de l’hypnotiseur et mentaliste québécois Michael Landry.

La première journée d’activités se poursuivra avec la tenue au même endroit d’un jardin bavarois en soirée et les accords du duo musical Rita & Dick.

Les organisateurs n’ont pas lésiné sur les moyens afin d’offrir une programmation de qualité aux résidents de la région et aux visiteurs de passage en plein cœur du Carrefour de la Vallée du fleuve Saint-Jean.

Ainsi, la formation Powerage (hommage à AC/DC) et le populaire groupe acadien An Acoustic Sin se chargeront samedi soir du volet musical et de livrer des tonnes de décibels à la foule qui s’annonce nombreuse pour l’occasion.

«Les billets pour ces deux têtes d’affiche se vendent merveilleusement bien et la réponse des gens provenant de Saint-Quentin, d’Edmundston ou de Kedgwick est bonne. C’est sans bon sens!», se réjouit Kevin Ouellette, le président du Festival d’été de Saint-Léonard.

Tôt en journée samedi, une exposition d’artisans au Palais des sports et une journée familiale au terrain de soccer de l’école Grande-Rivière seront proposées aux visiteurs.

«Après une première qui était plus modeste, on a décidé cette année d’accorder une plus grande visibilité au festival et de hausser d’une coche notre budget de fonctionnement et la participation de commanditaires et des bénévoles», a expliqué M. Ouellette.

Visiblement heureux de donner une seconde vie à un évènement qui a jadis fait les beaux jours de Saint-Léonard, le président estime que les résidents de l’endroit pouvaient difficilement se passer d’un festival d’été conçu à leur image.

Fidèle à la tradition, la journée de dimanche sera consacrée à un défilé dès 13h30 sur la rue Parc industriel ainsi que sur la rue Principale.

Notons toutefois que le concours de beauté prévu initialement à l’horaire fera relâche cet été.

«Ce ne sont pas les jolies dames qui manquent à Saint-Léonard, mais nous avons décidé de revenir avec le concours en 2019, question de nous assurer un grand nombre de participantes», a indiqué Kevin Ouellette.