Thaïlande: les garçons étaient attachés à la corde avec un harnais

Les garçons thaïlandais qui ont été extraits d’une grotte inondée ont dû effectuer des plongées qui ont duré jusqu’à 30 minutes dans une visibilité nulle.

Un des membres de l’équipe de secours a dévoilé que les jeunes rescapés ont été attachés avec un harnais à la corde qui les menait vers la sortie.

Derek Anderson, membre de l’armée de l’air américaine, a souligné que les 12 garçons âgés de 11 à 16 ans et leur entraîneur de 25 ans ont été « incroyablement résilients ».

En entrevue à l’Associated Press, mercredi, le spécialiste en sauvetage âgé de 32 ans a souligné que l’équipe de soccer est demeurée unie dans l’épreuve.

L’opération extrêmement périlleuse pour sortir les 12 garçons et leur entraîneur de la cavité rocheuse dans laquelle ils avaient été faits prisonniers pendant plus de deux semaines a débuté dimanche. Mardi, les autorités thaïlandaises ont annoncé que toute l’équipe avait été sauvée.

« Ce qui a été crucial est que l’entraîneur et les garçons se sont réunis et ont discuté du fait qu’ils devaient demeurer forts, qu’ils devaient avoir le désir de vivre, qu’ils devaient avoir le désir de survivre », a souligné Derek Anderson, qui est basé à Okinawa, au Japon.

Les plongeurs avaient précédemment simulé l’opération de sauvetage dans une piscine avec des enfants de la même taille et du même poids que les membres de l’équipe des Sangliers sauvages.

Derek Anderson a expliqué que l’objectif était de garder chaque garçon « bien serré » pour que les plongeurs puissent bien contrôler les mouvements de leurs corps et ajuster leurs réserves d’air. Chaque extraction a duré des heures.

Mardi, le premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha avait indiqué que les garçons avaient pris un médicament contre l’anxiété avant d’entamer leur chemin vers la sortie.  Certains d’entre eux étaient pratiquement endormis.

Mercredi, un responsable de l’hôpital de Chiang Rai où les garçons sont hospitalisés a déclaré que tous les rescapés ont perdu du poids, mais qu’ils se portent bien.

En point de presse, Thongchai Lertwilairatanapong a mentionné que les 12 garçons et leur entraîneur ont survécu en buvant de l’eau qui s’égouttait des parois rocheuses.

Il a précisé que les quatre garçons qui ont été secourus dimanche s’alimentent déjà normalement, alors que les quatre extraits lundi mangent des aliments mous.

Quelques garçons souffrent d’une infection aux poumons.

« On peut survivre plusieurs mois sans nourriture, ce qui est vital, c’est l’eau, et il y en avait dans la grotte. De plus, ils ont réussi à boire de l’eau propre », a souligné M. Lertwilairatanapong.