Le directeur général de Kedgwick imite trois conseillers et démissionne

Après avoir vu trois de ses conseillers démissionner depuis la dernière élection municipale, la Communauté rurale de Kedgwick doit maintenant composer avec un autre départ, celui de son directeur général.

À l’emploi de la municipalité depuis plusieurs années, Francis Bérubé a décidé de quitter le navire.

Les conseillers Marc Talbot, Aurèle St-Pierre et Éric Gagnon ont tous claqué la porte du conseil municipal en cours de mandat, évoquant des problèmes avec le style de gestion et des conflits de personnalités avec la mairesse Janice Savoie.

Questionné sur les raisons de son départ, M. Bérubé a préféré demeurer discret.

«Je ne me sentais plus à ma place comme directeur général. Avec plus de 30 ans en gestion d’entreprises et en comptabilité, j’ai décidé de me tourner vers autre chose de plus valorisant personnellement», a-t-il répondu.

Du côté de la municipalité, on se dit attristé de ce départ tout en se faisant également discret sur le sujet.

«Je ne peux pas rentrer dans les détails puisque c’est une question de ressources humaines, donc de respect de la vie privée de notre ancien directeur. Je ne commenterai donc pas sur les raisons, sinon pour confirmer qu’il a démissionné et décidé de regarder pour d’autres options dans le domaine professionnel. On respecte sa décision», exprime la mairesse, Janice Savoie.

Selon elle, le poste de directeur général ne devrait tarder à être pourvu.

«Ce n’est que temporaire. Nous allons lancer le processus pour faire l’embauche d’une autre personne d’ici quelques semaines. Entre-temps, nous ne sommes pas pris au dépourvu. On a fait appel à forfait à une personne d’expérience afin de nous assister dans les plus gros dossiers. On a aussi une équipe en poste qui a beaucoup d’expérience, alors nous ne sommes pas dans le pétrin», affirme Mme Savoie.