6 agents de la police de Fredericton sont munis de caméras

Six agents de la police de Fredericton travaillent à compter de lundi avec une caméra d’intervention portée au corps.

Il s’agit de la première phase du déploiement du système de gestion numérique acheté par la Force policière de Fredericton (FPF) qui est aussi conçu pour gérer les salles d’entrevue et possiblement pour redéployer des caméras de tableau de bord des voitures de patrouille.

La police affirme que le port de caméras est guidé par certains principes: la collecte de preuves, l’amélioration de la transparence et la confiance du public, la promotion de la responsabilité des policiers de même que leur protection face à des allégations d’inconduite non fondées.

L’année dernière, la FPF a mené un projet pilote de trois mois visant à mettre à l’essai l’utilisation de caméras. Les résultats avaient été qualifiés de concluants.

La directrice de la Force policière de Fredericton, Leanne Fitch, avait dit croire que ces équipements contribueraient à l’imputabilité des policiers et du public.

Le corps de police avait ajouté que les enregistrements de ces caméras seraient conservés pendant un an et demi ou plus longtemps, si nécessaire.