Alain Lang nommé directeur de la Force policière d’Edmundston

L’inspecteur Alain Lang prendra sous peu la direction de la Force policière d’Edmundston.

Celui-ci remplacera l’actuel chef, Gilles Lee, qui a décidé d’opter pour la retraite après une carrière de policier qui aura duré 35 années.

Dans le cadre de sa réunion publique mensuelle tenue mardi soir, le conseil municipal a approuvé cette nomination du prochain directeur de la Force policière qui entrera officiellement en fonction le 28 septembre prochain.

«La Force policière d’Edmundston va continuer à fonctionner normalement, ça sera le statu quo à ce moment», a tout d’abord expliqué en entrevue Alain Lang.

«Le chef Lee a bien organisé les choses et va laisser derrière lui un service policier qui fonctionne très bien et qui est très bien coté dans notre province».

Le prochain directeur n’entend donc pas procéder à des transformations majeures ou à une profonde refonte du fonctionnement et des méthodes de travail du corps policier.

«Il y a un paquet de petites choses positives qui vont me faciliter la vie et me permettre d’aller de l’avant, comme les changements des noms de rues et le récent contrat de travail signé entre Edmundston et ses policiers et répartiteurs.

«Cette entente et paix au travail durant sept ans apporte de la stabilité dans notre corps policier, ça se reflète dans le sentiment de confiance de la population à notre égard», ajoute Alain Lang.

Celui-ci dit ne pas trop craindre d’occuper prochainement la chaise de grand patron de la Force policière d’Edmundston.

«C’est certain que je vais œuvrer un peu moins directement dans les enquêtes et sur le terrain, mais il possible de rester bien au fait et de garder une oreille sur les opérations courantes. Il y a de plus de bons policiers et une belle relève à Edmundston».

Alain Lang entrevoit l’avenir avec optimisme.

«Il y aura sans doute embauche de nouveaux policiers cet automne. On va aussi continuer de renforcer nos efforts portant sur la sécurité routière, les crimes de rue et de montrer nos couleurs».

«M. Lang a amplement fait ses preuves dans le domaine policier et détient un solide bagage d’expériences professionnelles et de formations qui profitent grandement à la Force policière. Nous sommes convaincus que M. Lang saura mettre à profit ses expériences et son leadership pour faire progresser notre force policière», a affirmé par voie de communiqué Cyrille Simard, le maire d’Edmundston.

Alain Lang
Le prochain directeur de la Force policière d’Edmundston, Alain Lang. – Gracieuseté

Une longue et fructueuse carrière policière

Durant sa carrière entamée en mai 1992, Alain Lang a principalement œuvré au sein de la GRC, avant de joindre les rangs de la Force policière d’Edmundston en janvier 2017, à titre d’inspecteur et de responsable des opérations.

Au cours de son passage de 24 années à la GRC, le natif de Clair fut entre autres sous-officier responsable des opérations fédérales et superviseur des bureaux de Bathurst, de Saint-Léonard, de Woodstock et de St. Stephen.

Il était également responsable de la gestion des budgets, de la supervision des enquêtes majeures liées au crime organisé et des relations médiatiques.

Alain Lang a été décoré à quelques occasions par les corps policiers d’ici et de l’étranger.

En 2007, il a reçu une distinction de la part de l’organisme Organized Crime Drug Enforcement Task Force lors d’une cérémonie tenue à Washington.

Le travail acharné du policier avait à ce moment permis de mettre un frein à un important réseau d’exportation de marijuana qui oeuvrait au Québec, au Nouveau-Brunswick et sur la côte est américaine.

«Cette opération a entre autres permis l’arrestation d’un ancien policier montréalais devenu un narcotrafiquant d’envergure. On parlait de plusieurs milliers de livres de marijuana qui transitaient chaque mois entre le Nouveau-Brunswick et l’État du Maine», raconte Alain Lang dans les moindres détails.

Toute cette drogue aboutissait dans des marchés lucratifs, dont ceux des villes de Boston et de New York.

En 2009, il a reçu la Citation du Commandant de la GRC du Nouveau-Brunswick pour sa participation comme enquêteur et superviseur au sein de l’unité antidrogue de la Division J.