Remaniement à Ottawa: Dominic LeBlanc aux Affaires intergouvernementales

Dominic LeBlanc hérite de nouvelles responsabilités au sein du cabinet de Justin Trudeau alors que le climat se refroidit entre Ottawa et les provinces un peu plus d’un an avant les élections fédérales.

L’Acadien est devenu ministre des Affaires intergouvernementales, du Nord et du Commerce intérieur, mardi, lors d’un remaniement ministériel à Ottawa.

M. LeBlanc prend ainsi la relève du premier ministre Trudeau qui occupait jusqu’ici la fonction de ministre des Affaires intergouvernementales.

Le député Jonathan Wilkinson de la Colombie-Britannique succède à Dominic LeBlanc à titre de ministre des Pêches et des Océans et de la Garde côtière canadienne.

Le nouveau ministre des Affaires intergouvernementales risque de se retrouver rapidement dans le feu de l’action alors que la tension monte entre Ottawa et certaines provinces.

Au sujet de la nomination du député de Beauséjour, Justin Trudeau a souligné la nécessité d’avoir des «voix fortes» au sein de son cabinet alors que «la donne est en train de changer à travers le pays» en raison de plusieurs élections provinciales.

L’arrivée au pouvoir du progressiste-conservateur Doug Ford en Ontario et la victoire attendue du conservateur Jason Kenny en Alberta compliquent notamment la tâche des libéraux fédéraux, selon la politologue Stéphanie Chouinard du Collège militaire royale du Canada.

«On sent que M. Trudeau appréhende un automne assez houleux du point de vue des relations intergouvernementales, analyse-t-elle. Il voit qu’il y a plusieurs provinces qui étaient considérées comme des alliées dans plusieurs dossiers qui pourraient basculer vers des provinces qui prendront des positions un peu plus dures, notamment à l’égard des changements climatiques et des finances.»

M. Ford a d’ailleurs déjà commencé à donner du fil à retordre au gouvernement fédéral en ce qui concerne la tarification du carbone et l’accueil des migrants.

Des élections sont également prévues au Nouveau-Brunswick, ainsi qu’au Québec où la Coalition Avenir Québec, un parti de centre droit, à de bonnes chances de détrôner le Parti libéral provincial.

«M. LeBlanc sera probablement appelé à jouer le rôle du “bon cop, bad cop” pour M. Trudeau à l’égard de ces nouvelles figures qui pourraient se retrouver à la table des premiers ministres», prévoit Stéphanie Couillard.

À titre de ministre du Commerce intérieur, Dominic LeBlanc aura aussi la tâche de convaincre tout ce beau monde de l’importance de la libre circulation des produits au sein de la fédération canadienne.

«On sait que les provinces ont beaucoup parlé d’améliorer le commerce intérieur et de réduire les barrières à travers le Canada», a rappelé Justin Trudeau.

«Je pense qu’elles ont encore besoin d’encouragement. (La présence) du ministre LeBlanc sur ce dossier-là, ça va être positif pour nous tous.»

Il n’a pas été possible de discuter de sa nomination avec M. LeBlanc, mercredi, avant l’heure de tombée.

Pêches: accueil favorable

Les pêcheurs des Maritimes accueillent «positivement» la nomination d’un nouveau ministre des Pêches et des Océans, même si celui-ci habite de l’autre côté du pays.

«Nous travaillerons de concert avec le ministre Wilkinson tout comme nous l’avons fait avec le ministre LeBlanc», a indiqué l’Union des pêcheurs des Maritimes (UPM) dans un communiqué de presse.

Leur industrie connaît des moments difficiles en raison des nombreuses mesures de protection de la baleine noire de l’Atlantique Nord, dont la fermeture de plusieurs zones de pêches.

«Nous souhaitons établir une collaboration étroite avec le ministre Wilkinson sans tarder, particulièrement pour discuter de la gestion des différents plans de pêche pour 2019, ce qui de toute évidence nous a déçus en 2018.»

«Nous sommes d’avis qu’un rapprochement du ministère est nécessaire avec les associations de pêcheurs pour améliorer la gestion des pêches et par le fait même, la situation économique et sociale des communautés côtières maritime.»

L’UPM a remercié Dominic LeBlanc pour sa collaboration dans plusieurs initiatives lors de son passage à la tête du ministère. – MRC