Opération policière à Moncton: le forcené menaçait de se blesser

Un homme a été transporté à l’hôpital après s’être infligé des blessures sur le toit d’une église de Moncton, abritant aussi une garderie, mercredi matin.

Selon un témoin, c’est une employée de la garderie qui, à son arrivée au travail mercredi matin, a aperçu un homme sur le toit de l’édifice. La GRC a été appelé sur lieu vers 7h15.

«Aussitôt que nous sommes arrivés, nous avons pris le contrôle de la scène. On a demandé à tout le monde qui était dans l’église de sortir et de nous laisser la place», a expliqué le sergent d’état-major, Mario Fortin.

Un périmètre de sécurité a été établi autour de l’église de la promenade Hildegard et les enfants qui se trouvaient à l’intérieur ont été évacués.

L’individu, un homme de Moncton dans la jeune vingtaine, était «en détresse» et menaçait de s’infliger des blessures. Selon les policiers, il s’agissait d’un cas de «santé mentale». L’équipe de négociation a alors été appelée sur les lieux et un tronçon de la Hilldegard a été fermé à la circulation.

Les policiers, aidés par les ambulanciers et les pompiers, ont été en mesure d’aller à la rencontre de l’homme sur toit de l’église après plusieurs heures de négociations.

«Juste avant midi, les membres de la GRC Codiac ont été capables d’appréhender l’individu qui était sur le toit. C’est là qu’on a découvert que l’individu souffrait de blessures qu’il s’était lui-même infligées. Alors il a été transporté à l’Hôpital de Moncton pour ses blessures», a souligné M. Fortin.

L’homme semblait inconscient lorsqu’il a été placé dans l’ambulance.

Les autorités n’ont pas craint pour la sécurité de la population lors de cette intervention. Le périmètre de sécurité a été levé en début d’après-midi.