Tour de l’espoir 2018: les vélos envahissent Edmundston

La Ville d’Edmundston vibre plus que jamais au rythme du cyclisme. Pas moins de 140 participants prennent part au 8e Tour de l’espoir, dont le grand départ a lieu jeudi matin, à la polyvalente Cité des Jeunes A.-M.-Sormany, à Edmundston.

Durant quatre jours, ces grands sportifs et adeptes de cyclisme parcourront 650 kilomètres à travers diverses collectivités de la province afin de contribuer directement à la campagne de financement de l’Arbre de l’espoir.

Ce premier jour de randonnée mènera les cyclistes d’Edmundston à Campbellton, en passant par les communautés de Saint-Léonard, de Saint-Quentin et de Kedgwick.

Vendredi, ils feront le trajet de Campbellton à Caraquet, en passant par la région Chaleur. Samedi, les cyclistes pédaleront de Caraquet jusqu’à Miramichi.

Enfin, le dimanche, ils feront le trajet Miramichi-Moncton. L’arrivée des participants et des 60 bénévoles qui les accompagnent en tout temps est prévue vers 17h.

La population est d’ailleurs invitée à prendre part aux célébrations de clôture du Tour de l’espoir et à une grande fête familiale et gratuite qui aura lieu à la Place de l’Assomption, à Moncton.

Les organisateurs misent énormément l’édition 2018 du Tour de l’espoir, qui se déroule sous le thème La santé de la femme.

Avant même le départ, tout semblait indiquer que l’évènement sera couronné de succès.

L’objectif de 160 000$ fixé par les organisateurs a déjà été largement dépassé mercredi soir, alors qu’une somme de plus de 225 000$ a été amassée à ce jour.

Le nombre de participants a de plus atteint un sommet historique, passant de 70 en 2017 à un nombre record de 140 cette année.

«Il y a une équipe extraordinaire qui travaille depuis des mois et qui est à l’oeuvre dans ce projet», a résumé Denise Landry Nadeau, la coprésidente du Tour de l’espoir 2018.

Les nombreux participants à ce tour devront composer cette année avec les caprices de Dame Nature, qui offrira jeudi de la pluie suivi de trois chaudes journées qui mettront grandement à l’épreuve les cyclistes.

Une juge qui parcourt la province à vélo

La juge Brigitte Volpé en sera à sa première participation à vie au Tour de l’espoir. Elle n’hésitera pas, durant quatre jours, à troquer sa robe de magistrate pour des vêtements de cyclisme confortables et son vélo.

Pour elle, les salles de tribunaux et le décorum propre à la justice feront place pendant un moment aux routes et aux paysages enchanteurs du Nouveau-Brunswick.

C’est en mémoire d’une amie proche qui a perdu son combat contre le cancer qu’elle prendra part à l’événement.

«Mon amie Manon Bouchard est décédée du cancer il y a 5 ans. C’était une très jeune maman dans la trentaine qui avait un petit garçon âgé d’un an et demi à l’époque. Je veux témoigner de la souffrance qu’elle a vécue et des sacrifices qu’elle a fait pour pouvoir passer une journée de plus avec son petit garçon, Nicolas», a expliqué Brigitte Volpé, lorsque rencontrée par l’Acadie Nouvelle quelques heures avant le grand départ.

«J’ai moi aussi un garçon, depuis ce temps je me trouve doublement chanceuse de pouvoir le voir grandir. J’ai une pensée quotidienne douce et amère pour Manon. L’occasion était belle en participant au Tour de l’espoir de faire quelque chose pour elle et de la garder présente dans la mémoire de son garçon.»

Pour Brigitte Volpé et pour bien d’autres, le cancer est une maladie qui ne pardonne pas et qui est sans merci.

La preuve étant que cette dernière a appris mercredi matin, à 24 heures du coup d’envoi du tour cycliste, le décès d’un autre proche qui a été emporté par le cancer.

«Tout ça remet les valeurs à la bonne place! C’est malheureux, mais ça prend des épreuves dans la vie pour recentrer ses priorités.»

Nullement intimidée par les 650 km qu’elle devra parcourir, Brigitte Volpé affirme avoir une volonté de fer et un entraînement intensif de plusieurs mois qui lui permettront de réaliser cet exploit sur deux roues.

«Ça sera sans doute épuisant, mais plaisant en même temps. Je n’ai pas de doute que je vais pouvoir compléter le parcours.»

Le Tour de l’espoir 2018 en chiffres

  • Nombre de participants: 140
  • Vitesse moyenne à vélo: 25 km/h
  • Distance quotidienne moyenne: de 150 km à 200 km
  • Journées en vélo: 4
  • Distance totale parcourue: +/- 650 km
  • Coût d’inscription: 160$
  • Argent que doit amasser chaque participants: au moins 1000$
  • Premier Tour de l’espoir: 2011
  • Objectif 2018: 160 000$
  • Argent amassé (à ce jour): 226 063$
  • Champion 2018 (à ce jour): Mathieu
  • LeBlanc (12 140$ amassé)