Un mouvement de revitalisation de l’infrastructure récréative bat son plein à Richibucto. Trois projets majeurs de construction ou d’amélioration ont lieu en 2018 dans la municipalité.

C’est avec un sourire aux lèvres et le pas léger que Roger Doiron a accueilli mardi l’Acadie Nouvelle au chantier de construction du nouveau parc riverain sur l’ancien site de la station-service d’Irving sur la rue Main.

La famille Irving a donné le terrain à la ville il y a quelques années, explique le maire de Richibucto, et le conseil municipal a décidé d’en faire un parc rendant hommage au rôle de la pêche dans l’histoire de la communauté.

Tout récemment, les citoyens de la ville au nord de Bouctouche voient la vision du conseil se concrétiser. Des clôtures ont été installées autour du terrain, et une équipe de construction réalise l’aménagement.

Le parc touristique et familial, évalué à 200 000 $, comprendra des panneaux d’interprétation, une statue en bois fabriquée par le sculpteur local Normand Doiron, des bancs et un sentier. Les administrateurs de la ville espèrent éventuellement ériger un belvédère au bout du brise-lame de la marina locale – qui fait également partie du terrain du parc.

«Ça va devenir un attrait touristique. Les gens pourront venir s’asseoir et admirer la rivière de Richibucto», explique Roger Doiron.

À quelques kilomètres de là, les promoteurs du Centre Kent-Nord font d’importants progrès. À l’intérieur des installations de 9,9 millions $, la surface de la patinoire a été installée et le soutien des estrades a été érigé. L’espace du gymnase double a été construit, tout comme la base de la piste de marche (d’environ 130 mètres) qui la surplombe.

La surface de la patinoire a été aménagée à l’intérieur du Centre Kent-Nord, ainsi que l’emplacement de ses estrades. – Acadie Nouvelle: Jean-Marc Doiron

Des dizaines d’employés travaillent à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment afin que le centre multifonctionnel ouvre ses portes comme prévu, en novembre.

«Ça avance très bien. Environ 80% des murs sont montés. On peut voir ce à quoi la piste de marche va ressembler. C’est impressionnant quand on entre dans le bâtiment.»

En plus de ces deux projets, le parc municipal Jardine a eu droit à une cure de rajeunissement de presque 250 000 $, cette année. Le terrain de camping, qui appartient conjointement aux municipalités de Richibucto et Rexton, a 22 nouveaux lots à 50 ampères capables d’accueillir les plus gros véhicules récréatifs.

«On a aussi installé une clôture électronique avec un système de cartes qui offre un meilleur contrôle pour les visiteurs. De plus, on a installé un nouveau terrain de jeux pour les enfants et on a démoli certaines infrastructures vieillissantes.»

Les élus espèrent que les nouvelles infrastructures – particulièrement le centre multifonctionnel – rendront la communauté plus attrayante pour les jeunes familles cherchant à s’installer dans la région. De 2011 à 2016, Richibucto a perdu 1,6% de ses résidents, selon le recensement de Statistique Canada. Le nombre de jeunes âgés de 0 à 19 ans a passé de 250 à 195 au cours des 10 dernières années.

La ville de Richibucto n’a pas d’aréna depuis 2009, quand sa patinoire intérieure a été détruite dans un incendie.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle