Un sondage place le PC et le PL à égalité au N.-B.

Les libéraux et les progressistes-conservateurs sont au coude à coude dans les intentions de vote au Nouveau-Brunswick à un mois du début de la campagne électorale, selon un récent sondage.

D’après la firme ontarienne Rue Principale, le Parti progressiste-conservateur pouvait compter sur l’appui de 39,4% des électeurs décidés à la mi-juillet contre 38,1% pour le Parti libéral.

L’écart entre les deux formations politiques est en deçà de la marge d’erreur de ±3,44%, 19 fois sur 20.

Les électeurs indécis comptaient pour 13% de l’électorat au moment du sondage.

Un autre coup de sonde effectué par la firme ontarienne en début d’année avait révélé des résultats à peu près similaires.

En janvier, les libéraux du premier ministre Brian Gallant étaient appuyés par  41,1% des électeurs décidés contre 39,7% pour les progressistes-conservateurs de Blaine Higgs.

Les indécis représentaient alors 19,6% de l’électorat.

Le plus récent sondage de Rue Principale a été effectué du 15 au 17 juillet auprès de 809 Néo-Brunswickois d’âge adulte.

Les intentions de vote pour le Parti vert chez les électeurs décidés étaient à 7,8% à la mi-juillet. Celles pour le Nouveau Parti démocratique étaient à 5,9%.