Des francophones nommés à l’Ordre du Nouveau-Brunswick

Les noms des récipiendaires de l’Ordre du Nouveau-Brunswick de 2018 ont été annoncés récemment et plusieurs francophones font partie des heureux élus.

«Bien que nous ayons de nombreuses raisons d’être fiers au Nouveau-Brunswick, c’est réellement notre population qui fait de notre province un endroit spécial», a déclaré le premier ministre, Brian Gallant.

Voici les récipiendaires:

Charles Bernard, de Balmoral, pour son engagement envers la protection des personnes vulnérables et pour sa passion à l’égard de l’engagement communautaire.

Roberta Dugas, de Caraquet, pour ses nombreuses années au service de la vie communautaire et pour son leadership exceptionnel au sein de la profession infirmière.

Louise Imbeault, de Moncton, pour son rôle déterminant dans la vie sociale et culturelle du Nouveau-Brunswick grâce à sa contribution au secteur des médias et des communications et à la communauté acadienne.

Gaetan Lanteigne, de Haut-Sheila (qui fait maintenant partie de Tracadie), pour sa contribution remarquable au développement économique de sa communauté et de la province du Nouveau-Brunswick.

Rebecca Schofield (à titre posthume), de Riverview, pour avoir inspiré les gens du Nouveau-Brunswick à faire preuve de gentillesse et pour avoir unifié la province par des actes altruistes de compassion et de générosité.

Judy Astle, de Boiestown, pour son engagement exceptionnel à l’égard de l’esprit sportif et pour son leadership dans sa communauté et dans l’ensemble du Nouveau-Brunswick.

Walter Learning, de Fredericton, pour ses réalisations dans le secteur des arts de la scène et pour sa contribution à la communauté et à l’industrie théâtrales du Nouveau-Brunswick.

James Lockyer, de Moncton, pour son bénévolat extraordinaire et pour sa contribution exceptionnelle à la profession juridique.

F. Eileen Wallace, de Fredericton, pour ses réalisations avant-gardistes dans le domaine de l’éducation, tant en anglais qu’en français, et pour son influence exceptionnelle en ce qui a trait à l’amélioration des niveaux de littératie des enfants.

Ed et Eke van Oorschot, de Black River, pour la passion exemplaire dont ils font preuve depuis longtemps à l’égard de la justice sociale et pour leur engagement à protéger les personnes vulnérables dans leur communauté et partout au Nouveau-Brunswick.

L’Ordre du Nouveau-Brunswick a été établi en l’an 2000 pour rendre hommage aux personnes qui ont fait preuve d’excellence et qui se sont distinguées par leurs réalisations dans leur domaine. Depuis 2002, plus de 160 personnes éminentes ont été intronisées à l’ordre en reconnaissance de leur dévouement et des services qu’elles ont rendus «à la province, à sa population et à ses communautés».

L’ordre sera officiellement remis aux nouveaux membres au cours d’une cérémonie qui se tiendra à la Résidence du gouverneur à l’automne.