Chaleur accablante: un premier décès au N.-B. depuis plusieurs années

Les vagues de chaleur qui se succèdent depuis les dernières semaines au Nouveau-Brunswick sont à l’origine d’au moins un décès, confirme le ministère de la Justice et de la Sécurité publique.

Il s’agirait vraisemblablement d’un premier décès lié à la chaleur ambiante depuis au moins 2013, a appris l’Acadie Nouvelle.

«À ce jour, un décès a été signalé aux services du coroner cette année et il a été déterminé que la cause du décès était directement liée à la vague de chaleur. Il s’agissait d’une personne âgée souffrant d’autres maladies concomitantes», a expliqué Robert Duguay, le directeur des communications du ministère de la Justice et Sécurité Publique.

«Pour des raisons de confidentialité, nous ne sommes pas en mesure de fournir plus de détails sur ce décès», a ajouté le porte-parole gouvernemental.

Il est ainsi impossible d’établir à quel moment approximatif la victime a succombé à cette chaleur accablante, ni même si elle se trouvait dans le nord ou dans le sud de la province, au moment du décès.

Il va sans dire que ces vagues de chaleur qui se succèdent en Atlantique et au Québec ont rarement été d’une telle ampleur.

Au Québec uniquement, le nombre de décès survenu depuis le début de la saison estivale se chiffre à au moins 70.

Ce bilan provisoire de la province voisine émis par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec remonte toutefois à il y a un mois.

Il pourrait s’avérer beaucoup plus lourd à l’automne, lorsqu’un bilan final sera dévoilé par les autorités sanitaires.

Un scénario semblable pourrait également se dessiner au Nouveau-Brunswick, advenant le cas où les Services du coroner seraient saisis par d’autres enquêtes portant sur de possibles décès liés à la chaleur.

Selon la firme météorologique américaine AccuWeather, les températures chaudes devraient continuer à régner sur l’ensemble du Nouveau-Brunswick jusqu’au milieu de la semaine prochaine.

Dans ses prévisions météorologiques à long terme, la firme indique toutefois que le mercure devrait se maintenir près ou même sous la barre de 25°C pour la seconde portion du mois d’août.

En prime, toujours selon AccuWeather, les Néo-Brunswickois pourraient savourer durant cette même période des nuitées agrémentées d’un mercure qui devrait rarement dépasser 11°C.