De grandes célébrations pour les 25 ans du Jardin botanique du Nouveau-Brunswick

Le Jardin botanique du Nouveau-Brunswick, le plus important du genre dans les provinces maritimes, a célébré ses 25 ans d’existence ce week-end, à Edmundston.

Pas moins de trois journées de célébrations étaient prévues au calendrier afin de souligner cet anniversaire qui coïncidait avec la présentation de la 3e Sortie branchée en Acadie.

Les organisateurs n’ont pas lésiné sur les moyens afin d’offrir aux visiteurs et à plusieurs dignitaires une brochette d’activités dans le décor enchanteur du jardin qui a vu le jour dans le quartier Saint-Jacques en 1993.

Spectacles de Zachary Richard et du groupe madelinois Suroît, ferme familiale Napolie, qui a fait le bonheur des jeunes et des moins jeunes, ateliers de création artistique et de cirque avec Circus Stella, jeux pour enfants, ployes et BBQ à déguster… Tous les ingrédients étaient réunis pour faire de l’évènement un véritable succès.

Dimanche après-midi, plus de 3500 visiteurs avaient déjà franchi les tourniquets du Jardin botanique qui a pu bénéficier des largesses de Dame Nature.

Samedi soir, environ 300 personnes ont eu droit à la présentation d’un spectacle intime, sous un chapiteau, offert par le légendaire Zachary Richard.
Le tout a été précédé d’un banquet gastronomique en compagnie de différents invités triés sur le volet.

Une cérémonie a aussi permis de rendre un vibrant hommage à Jean-Maurice Simard, le fondateur et le plus grand promoteur de l’histoire du Jardin botanique du N.-B.

«C’est un miracle pour le Nouveau-Brunswick et le plus beau jardin situé à l’est du Québec», a affirmé Pierre Bourque, l’ancien maire de la Ville de Montréal et ancien directeur général du Jardin botanique de Montréal.

Celui qui a grandement collaboré à l’aménagement du jardin de Saint-Jacques n’avait que de bons mots à livrer au sujet de son défunt fondateur et homme politique du Nouveau-Brunswick.

«C’était un homme extraordinaire qui avait toute une volonté et une force de conviction exceptionnelle», a indiqué Pierre Bourque.

«C’était un grand visionnaire et quelqu’un qui aimait tout ce qui est beau», a pour sa part affirmé Marie-Pierre Simard, l’une des filles du politicien et dignitaire invitée par le jardin qui fait la fierté du Madawaska.

«Dame Nature était au rendez-vous et tout le monde avait le cœur à la fête, c’est tout simplement plaisant», a résumé la directrice générale du Jardin botanique, Josée Landry, quelques heures avant la clôture des festivités.