Prix de l’essence: une autre semaine dispendieuse en vue au N.-B.

Une autre semaine de prix élevés à la pompe est prévue cette semaine au Nouveau-Brunswick. Après l’ajustement de jeudi, ils demeureront près de 20 cents le litre plus élevés qu’à pareille date, l’an dernier.

Des calculs effectués par l’Acadie Nouvelle à partir du marché NYMEX laissent prévoir une baisse du prix de l’essence de 1 cent le litre, jeudi matin.

Pour une rare fois, nos calculs ne coïncident pas avec avec la prédiction de Dan McTeague, analyste chez Gasbuddy. M. McTeague prédit une hausse de 2 cents le litre à la pompe au Nouveau-Brunswick et dans l’ensemble des provinces de l’Atlantique.

Quoi qu’il en soit, on peut prévoir une autre semaine où les prix demeurent bien plus élevés qu’il y a un an. La semaine du 17 août 2017, le prix maximum de l’essence ordinaire libre-service était de 110,4 cents le litre.

La Commission de l’énergie et des services publics du Nouveau-Brunswick établit de nouveaux prix maximums des produits pétroliers chaque jeudi à 0h01. D’ici là, le prix maximum du litre d’essence est 129,5 cents le litre.

Selon M. McTeague, des conflits commerciaux à l’international forceront les prix des produits pétroliers à la hausse cette semaine.

«De toute évidence, nous verrons des prix plus élevés à la pompe dans la prochaine semaine étant donné les facteurs géopolitiques comme le conflit des droits de la personne en Arabie Saoudite et la durée prolongée de la faible valeur du huard. De plus, si on peut croire que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine aura un impact sur le prix du pétrole, ce sont plutôt les sanctions en Iran qui forceront la demande à la hausse, ce qui fera augmenter les prix d’ici la fin de la semaine.»

Mardi avant-midi, les prix d’essence les plus bas au Nouveau-Brunswick, selon Gasbuddy, étaient à Moncton, à Shediac et à Fredericton, soit d’environ 123 cents le litre. Les prix les plus élevés, toujours selon Gasbuddy, sont à Brantville, à Perth-Andover et à Saint-Jacques, où au moins une succursale dépasse légèrement le prix maximum de 129,5 cents le litre. Il est à noter que les stations-service peuvent imposer un frais allant jusqu’à 3 cents le litre pour l’essence avec service.

Le prix moyen au Nouveau-Brunswick est 127,1 cents le litre, ce qui est en dessous de la moyenne nationale de 131 cents le litre. Les prix les plus élevés sont en Colombie-Britannique (141,9 cents le litre), et les plus bas sont au Manitoba (121 cents le litre).

Les prédictions sur l’essence ne tiennent pas compte de facteurs imprévisibles comme des phénomènes météorologiques graves et des changements soudains du prix du pétrole sur les marchés mondiaux. Elles ont été établies en se servant des données les plus récentes disponibles. Elles doivent néanmoins être considérées avec prudence.

Les données du marché NYMEX ont été obtenues sur le site internet barchart.com.