Un tintamarre haut en couleur à Caraquet

Drapeaux, fanions, déguisements, sifflets et tout le tintouin étaient de sortie, mercredi, pour le Grand Tintamarre de Caraquet. Les couleurs acadiennes ont flotté haut et le vacarme s’est fait tonitruant. Fidèle à la tradition, ce rassemblement populaire s’est démarqué par son esprit festif et bon enfant.

Dès 18h, la foule a pris possession d’une portion du boulevard Saint-Pierre, au centre-ville. La fierté acadienne s’est affichée et a retenti. Dans le cortège, les habitués étaient présents. Les plus fervents ont initié les petits nouveaux. À l’image d’Éric Gallant, de Kedgwick.

«C’est la première fois que je viens ici (à Caraquet, NDLR). J’ai déjà fêté le 15 août bien sûr, mais là c’est le plus surprenant de tous ceux que j’ai connus. C’est une très belle ambiance.»

Pour passer inaperçu pendant le Grand Tintamarre de Caraquet, un seul moyen : être vêtu de bleu, blanc rouge, avec des pointes de jaune. – Acadie Nouvelle: Vincent Pichard

Michel Audet, de Timmins (en Ontario), est un converti – sa femme est Acadienne, lui non. Depuis 2009, le couple vient tous les ans.

«C’est beau, c’est festif. Ça m’impressionne à chaque fois.»

Éveline Brideau, sa compagne, ne se déplace pas sans raison.

«Ça me fait toujours un pincement au cœur. Ce sont mes racines. Je suis une fille d’ici.»

L’émotion a également gagné Natalie Mallet, de Waterloo (en Ontario). Pour la troisième fois, elle profitait de ses vacances chez ses grands-parents pour assister à l’événement.

«Chez moi, je suis une fière Acadienne. Aujourd’hui et là, encore plus. Caraquet, c’est la capitale de l’Acadie», clame la jeune femme.

Campagne électorale oblige, ce tintamarre était le passage incontournable des politiciens. Le premier ministre Brian Gallant s’est offert un bain de foule aux côtés de la candidate désignée par le parti libéral pour la circonscription de Caraquet, Isabelle Thériault.

Avec décontraction, le premier ministre Brian Gallant s’est plié de bonnes grâces aux obligations du bain de foule, pendant le Grand Tintamarre de Caraquet. – Acadie Nouvelle: Vincent Pichard

Le chef du parti conservateur Blaine Higgs s’est, lui aussi, octroyé quelques déambulations, guidé par celui qui était encore à ce moment-ci le maire de Caraquet. Depuis mardi soir, Kevin Haché est l’adversaire officiel d’Isabelle Thériault.

En prévision du scrutin du 24 septembre, il a pris un congé sans solde de ses fonctions d’élu. La mairesse suppléante, Marie-Soleil Landry, le remplacera.

Loin de ses enjeux politiques, Lise Landry Bérubé, de Charlo, avait plus que jamais le cœur à la fête.

«C’est mon anniversaire!», révélait-elle dans son costume bleu, blanc, rouge, parsemé de jaune.

Le 15 août, ce n’est pas que la fête des Acadiens.