Un 15 août familial au coeur de Dieppe

Les activités familiales de la fête des Acadiens ont réuni toutes les générations à la place 1604.

En début d’après-midi, quelques enfants sautaient et rebondissaient dans les jeux gonflables. D’autres se faisaient maquiller le visage aux couleur du drapeau acadien.

Guy-Marie Blanchard est venu avec son fils Alec pour lui faire découvrir son premier tintamarre.

«Il adore taper sur des trucs et faire du bruit, ça ne devrait pas lui faire peur», s’amuse le papa.

Les enfants ne sont jamais trop petits pour participer à la fête, croit Guy-Marie.

«Je veux lui transmettre mon identité comme on l’a fait avec moi avant. Il écoute déjà beaucoup de musique acadienne, 1755, Bois-Joli, Cayouche…»

Ils se préparaient à assister au spectacle prévu en soirée, mettant en vedette Lisa LeBlanc, Radio Radio et Seconde Nation. Auparavant, le tintamarre devait se mettre en branle devant le marché des fermiers, avant de faire tout le tour de la Place 1604.

Dans la file qui s’allonge devant le kiosque de maquillage, nous retrouvons Yves Doucet accompagné de sa fille Alizée. Lui aussi a à coeur d’inculquer à ses protégés les éléments de la culture acadienne.

«On fait toujours quelque chose le 15 août. Mes enfants ont su qu’ils étaient Acadiens dès leur naissance, ça fait partie d’eux, c’est ancré. Une fois de temps en temps c’est bon de célébrer, de se réunir. Ça nous permet de se rendre compte qu’on est pas mal nombreux, qu’on a des choses en commun, ça nous donne l’énergie d’occuper notre place le reste de l’année.»