Fusillade de Fredericton: des centaines de personnes saluent la mémoire des deux policiers

Des centaines de personnes étaient attendues jeudi à une exposition funéraire pour les deux policiers de Fredericton tués lors de la fusillade de la semaine dernière. Ils ont été décrits comme «deux des personnes les plus positives que quiconque ait jamais rencontrées».

Les policiers Robb Costello et Sara Burns ont été tués par balle dans l’exercice de leurs fonctions dans un complexe d’appartements situé dans le nord de Fredericton, vendredi dernier, lors d’une fusillade qui a également coûté la vie aux civils Bobbie Lee Wright et Donnie Robichaud.

L’exposition publique pour Sara Burns et Robb Costello se déroule de 14h à 16h ainsi que de 18h à 21h, dans la salle de bal du Centre des congrès de Fredericton.

Selon un avis de décès, Sara Burns, âgée de 43 ans, avait réalisé son rêve de devenir policière, il y a trois ans, après avoir passé plus de 14 années comme mère au foyer avec ses trois garçons.

L’avis de décès publié sur le site web du salon funéraire McAdam soutient que «pas un jour ne s’écoulait sans qu’elle ne dise à haute voix, pour que tout le monde entende: « J’aime mon travail. »»

Steven Burns a affirmé que sa femme pouvait «illuminer une pièce avec son sourire en un instant» et que «tout le monde se sentait à l’aise quelques secondes plus tard».

«Sara (Burns) a été envoyée sur cette terre pour aider les gens et tout ce qu’elle a fait dans la vie était d’aider les gens, a-t-il affirmé. Nous sommes tellement fiers de la personne et de l’être humain qu’elle était. Elle nous manquera énormément.»

Selon l’avis de décès de Robb Costello, il aimait lui aussi son travail et, bien qu’il ait passé du temps dans des unités spécialisées, il est retourné patrouiller, «son véritable amour».

«Il était à l’académie de police alors que sa première fille (Kassie) était encore un nourrisson», indique l’avis.

«Il s’est joint à la police de Fredericton immédiatement après avoir terminé son académie. Sa fille Kaitlyn est née à Fredericton et Robb avait un lien étroit avec la ville qu’il desservait.»

Robb Costello était «tellement fier de ses filles et des femmes qu’elles étaient en train de devenir», fait-on valoir dans le document.

«Pour ses beaux-enfants, il était connu sous le nom de « Faux Pa » et il les aimait comme s’ils étaient les siens.»

Des funérailles régimentaires

Samedi, des milliers de policiers et de premiers intervenants de tout le pays devraient assister aux funérailles régimentaires des deux policiers.

Bien que les funérailles ne soient pas ouvertes au public en raison de contraintes d’espace, des rassemblements publics pour assister à la cérémonie auront lieu au centre Grant-Harvey et à l’église Hope City.

Avant les funérailles, le public est invité à se rassembler dans les rues de Fredericton pour assister à un défilé composé de policiers et de premiers intervenants.

Matthew Vincent Raymond, 48 ans, a été accusé de quatre chefs de meurtre au premier degré. Il devrait comparaître devant le tribunal le 27 août.

La police a affirmé que Bobbie Lee Wright et Donnie Robichaud, qui venaient tout juste de commencer une relation amoureuse, avaient été les premiers atteints par balle dans le stationnement à l’extérieur de l’immeuble où résidait Donnie Robichaud, tandis que les deux policiers ont été abattus lors de leur intervention après les premiers coups de feu.

La porte-parole de la police de Fredericton, Alycia Bartlett, a indiqué qu’il ne devrait pas y avoir de nouvelles informations dans ce dossier avant les funérailles de samedi.

La Gendarmerie royale du Canada au Nouveau-Brunswick aide le service de police municipal dans son enquête sur les homicides.