Légère baisse du prix de l’essence au Nouveau-Brunswick

Le prix de l’essence subit une légère baisse cette semaine au Nouveau-Brunswick. Il demeure cependant presque 20 cents plus haut qu’à pareille date, l’an dernier.

La Commission de l’énergie et des services publics du Nouveau-Brunswick établit de nouveaux prix maximums des produits pétroliers chaque jeudi à 0h01.

Cette semaine, le prix maximum de l’essence ordinaire libre-service a atteint 129,1 cents le litre, soit une baisse de 0,4 cent comparativement à la semaine dernière.

La semaine du 17 août 2017, le litre de sans-plomb était 110,4 cents le litre. Le conducteur d’un véhicule ayant un réservoir d’essence de 50 litres paie donc 9,35$ de plus pour faire le plein qu’il y a un an.

La dernière fois que les prix étaient aussi élevés que cet été remonte à 2014. Cette année-là, le prix maximum de l’essence ordinaire avait oscillé entre 130 et 142 cents le litre, de janvier à octobre.

Selon Dan McTeague, analyste chez Gasbuddy, le prix de l’essence restera probablement élevé dans l’avenir à court terme en raison de «facteurs géopolitiques», y compris les conflits entourant «les droits de la personne en Arabie Saoudite et la faiblesse prolongée du huard».

Il croit aussi que l’incertitude entourant les sanctions des États-Unis sur l’Iran fera hausser la demande des produits pétroliers à l’international, ce qui mettra une pression à la hausse sur le prix de l’essence.

Les fluctuations des prix au Nouveau-Brunswick suivent de près ceux du reste du pays. Au cours de la dernière semaine, le prix moyen de l’essence au Canada a baissé de 0,5 cent le litre, selon Gasbuddy, alors qu’il a haussé de 23,8 cents dans la dernière année. Il se situe à 131,4 cents le litre.

Les prix les plus élevés sont, comme d’habitude, en Colombie-Britannique, où le litre d’essence coûte en moyenne 141,5 cents le litre. Les plus bas sont au Manitoba, à 120,6 cents le litre.

Outre le prix de l’essence, le prix maximum du carburant diesel à ultra faible teneur en soufre a haussé d’un demi-cent dans la nuit de mercredi à jeudi, atteignant 132,9 cents le litre.

Il en va de même pour le prix maximum du mazout, qui a passé de 117,3 à 118 cents le litre.

Le prix maximum du propane a suivi celui de l’essence, baissant de 0,3 cent le litre jeudi matin. Il se situe à 104,4 cents le litre.