Avortement: un candidat libéral invite Blaine Higgs à clarifier sa position

Un candidat libéral à la députation a tenté dimanche de dresser un nouvel épouvantail dans la campagne électorale au Nouveau-Brunswick.

Brent Mazerolle, candidat dans la circonscription de Riverview, a tenté de lier le chef du Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, au patron de la droite albertaine, Jason Kenney.

M. Kenney a déjà reconnu être défavorable à l’avortement, tout en se défendant de vouloir légiférer sur cette question sur la base de sa position personnelle. L’ancien ministre du gouvernement Harper devait participer en soirée à une activité de collecte de fonds en compagnie de M. Higgs.

Brent Mazerolle –un ex-journaliste au quotidien anglophone Times & Transcript et adjoint régional du ministre Roger Melanson– a profité de cette présence de M. Kenney dans la campagne néo-brunswickoise pour demander à M. Higgs s’il partageait l’opinion de l’élu albertain sur ce sujet.

Joint au téléphone, Blaine Higgs a soutenu qu’il entendait simplement profiter de la présence de Jason Kenney dans sa province pour discuter de l’avenir du Nouveau-Brunswick avec lui.

Il a ensuite ajouté qu’il se faisait un devoir de respecter les positions et les croyances de tout un chacun.

MM. Higgs et Kenney doivent également procéder à une annonce électorale lundi matin.

Au Nouveau-Brunswick, le scrutin se tiendra le 24 septembre.

À cette occasion, Blaine Higgs et ses troupes espèrent parvenir à déloger les libéraux du premier ministre sortant Brian Gallant.