Des cafetières qui éclatent dans les Tim Hortons?

Tim Hortons et un groupe de ses franchisés se retrouvent dans une autre bataille juridique – cette fois, à la suite d’allégations selon lesquelles les cafetières et les théières de la société sont susceptibles de se briser, brûlant et blessant ainsi des employés.

Une lettre de l’avocat de l’association de franchises Great White North indique que certains franchisés et employés ont été gravement blessés par des pots cassés, y compris des brûlures aux cuisses, aux pieds et aux organes génitaux. La société mère Restaurant Brands International nie ces informations.

Le regroupement de franchises dit que les cafetières et les théières que l’entreprise impose aux franchisés mettent les travailleurs et les clients en danger. Il demande la permission de se procurer ces appareils auprès d’un autre fournisseur, ce qu’ils menacent de faire si l’entreprise ne répond pas avant le 7 septembre.

Restaurant Brands International écrit dans un communiqué qu’elle n’a pas changé la façon de fabriquer ses cafetières. La société déclare avoir discuté avec le fabricant et confirmé que le fournisseur n’a pas changé sa façon de fabriquer ou de se procurer le produit depuis plus de dix ans.

La société mère de Tim Hortons affirme avoir effectué des tests approfondis d’assurance de la qualité qui prouvent que l’utilisation incorrecte des réservoirs de verre est la seule façon de les casser de manière fréquente.